La Tchéquie et le Japon resserrent leurs liens commerciaux

Accompagné d’une importante délégation d’entrepreneurs et d’hommes d’affaire, le Premier ministre Bohuslav Sobotka effectuera, début juin, une visite au Japon, qui avait été préparée pendant un an par les corps diplomatiques des deux pays. Le chef du gouvernement tchèque et son homologue japonais Shonzo Abe discuteront notamment de la coopération bilatérale dans les domaines de la science, de l’industrie et du tourisme.

Photo illustrative: Fg2, public domainPhoto illustrative: Fg2, public domain Il s’agit d’une des dernières visites importantes effectuées par le Premier ministre Sobotka avant la fin du mandat de son cabinet à l’automne prochain. Comme indiqué par le Premier ministre, le Japon représente le troisième Etat asiatique « très important pour la République tchèque du point de vue économique et politique », au côté de la Corée du Sud et de la Chine, pays où Bohuslav Sobotka s’était déjà rendu en compagnie des représentants des entreprises tchèques. « Les trois pays se rangent parmi nos principaux partenaires en termes d’investissements et de tourisme », a déclaré le chef du gouvernement, en citant l’exemple du groupe japonais Asahi qui a racheté, fin mars, la plus grande brasserie tchèque Plzeňský Prazdroj pour un montant d’environ 7,5 milliards d’euros.

Dans le cadre de sa tournée nippone, Bohuslav Sobotka se rendra successivement à Tokyo, Kyoto et Hiroshima, pour rencontrer notamment des partenaires commerciaux, des investisseurs et des personnalités marquantes des relations tchéco-japonaises.