La Banque nationale complique l’accès aux crédits immobiliers

La Banque nationale tchèque (ČNB) a décidé d’introduire les règles plus strictes pour l’obtention des prêts immobiliers. Elles seront appliquées dès le mois d’octobre.

Photo illustrative: nattanan23 / Pixabay, CC0Photo illustrative: nattanan23 / Pixabay, CC0 La ČNB a recommandé aux banques de mettre en place une série de mesures compliquant l’accès aux crédits. Par exemple, les candidats ne devront pas consacrer plus de 45% de leurs revenus mensuels nets au remboursement de leurs prêts. Aussi, l’endettement du candidat à un crédit ne devrait pas dépasser son revenu annuel net multiplié par neuf.

En introduisant ces règles, la Banque nationale réagit à la hausse des prix de l’immobilier qui a été, en République tchèque, la plus élevée de toute l’UE en 2017, ainsi qu’à l’augmentation du volume des crédits. La ČNB redoute de possibles difficultés à rembourser pour certains ménages si la situation économique de la République tchèque devait se dégrader.

Selon les analystes, un tiers des demandeurs de crédit immobilier risquent de ne pas répondre aux conditions exigées, notamment les jeunes familles vivant d’un seul revenu. L’accès aux crédits sera plus compliqué à Prague et à Brno, où les prix des logements sont particulièrement élevés.