Etude : un Tchèque sur trois ne peut pas se permettre une semaine de vacances

Environ un tiers des Tchèques ne peuvent pas se permettre de prendre une semaine de vacances par an en dehors de leur domicile, en République tchèque ou à l’étranger. D’après les données de l’office européen des statistiques Eurostat, publiées par la Radio publique tchèque, la situation s’est néanmoins améliorée ces dernières années. Il y a cinq ans de cela, un Tchèque sur deux n’a pas eu les moyens suffisants pour partir en vacances une semaine.

Photo illustrative: patrisyu / FreeDigitalPhotos.netPhoto illustrative: patrisyu / FreeDigitalPhotos.net Le nombre de Tchèques qui ne peuvent pas s’offrir de vacances annuelles est toutefois en baisse. En comparaison avec les autres Etats membre de l’Union européenne, la République tchèque se place en douzième position. La situation est pire par exemple en Roumanie ou en Croatie, pays dans lequel six citoyens sur dix ne sont pas en mesure de partir en vacances, mais aussi en Italie ou en Espagne.

C’est en Suède que les citoyens peuvent le plus partir en vacances. Seuls 8,2 % des Suédois ne peuvent en effet pas prendre une semaine de vacances estivales. Suivent le Luxembourg et le Danemark.

D’après les estimations de l’Association des agences de voyage, plus de trois millions de Tchèques partiront cet été en vacances. La durée moyenne de séjours des Tchèques est de huit jours. A en croire la société IPSOS, les Tchèques dépensent pour leurs vacances en moyenne un peu moins de 14 000 couronnes (535 euros) par personne.