Chez Škoda Auto, les syndicats ont obtenu une valorisation de 12% des salaires

Les salaires des employés du constructeur automobile Škoda Auto augmenteront de 12% dans un proche avenir. C’est ce qu’ont fait savoir les syndicats ce jeudi. Il s’agit de la valorisation la plus importante chez Škoda, dont les usines se trouvent à Mladá Boleslav, à Vrchlabí et à Kvasiny na Rychnovsku, depuis son rachat par le groupe allemand Volkswagen en 1991.

Foto: Škoda AutoFoto: Škoda Auto L’accord trouvé avec la direction de l’entreprise met fin à de longs mois de négociations et évite la tenue de la grève dont menaçaient les syndicats. Ceux-ci se félicitent également que l’accord en question ne porte que sur une durée d’un an, et non de vingt-sept mois comme le souhaitait la direction, ce qui leur permettra de négocier une nouvelle valorisation.

Par ailleurs, les employés recevront diverses primes d’un montant total de 67 000 couronnes (2 650 euros) en avril et mai, soit près du double que ce qui leur avait été versé l’année dernière. Bonus compris, les salaires des employés de Škoda augmenteront ainsi en moyenne de 20 à 30% cette année, alors qu’initialement la direction avait proposé une valorisation progressive de 15% sur une durée de vingt-sept mois, ainsi qu’une prime de 25 000 couronnes (990 euros).

En 2017, le montant moyen des salaires des quelque 30 000 employés de Škoda Auto en République tchèque s’est élevé à 45 385 couronnes (près de 1 800 euros). Pour rappel, le montant du salaire brut mensuel moyen en République tchèque s’est établi à 31 646 couronnes au dernier trimestre de l’année 2017 (1 250 euros). En une année, selon les chiffres de l’Office tchèque des statistiques (ČSÚ), il a connu une hausse de 8 % et a franchi pour la première fois le seuil symbolique des 30 000 couronnes.