Baisse de la production de viande bovine et porcine

Au cours du deuxième trimestre de 2017, la production de viande en République tchèque a baissé de 3,4% par rapport à la même période de l’année précédente, pour se situer à 110 736 tonnes. Cette situation s’explique par la baisse de la production bovine et porcine. Les chiffres ont été communiqués, lundi, par l’Office tchèque des statistiques.

Photo: ČT24Photo: ČT24 En ce qui concerne la production du bœuf, elle a enregistré une baisse interannuelle de 8,1%. Quelque 55 200 bœufs ont été abattus, ce qui représente une baisse de 7,4% comparé au 2e trimestre de 2016. Le volume de lait acheté aux agriculteurs tchèques a augmenté de 7,7% avec 748 millions de litres. Le prix au litre a également augmenté (+26,1%) à 8,82 couronnes (0,32 euros).

La production porcine a, elle aussi, diminué, pour se situer à 53 745 tonnes, soit une diminution interannuelle de 6,6%.

En revanche, la production de volaille a progressé de 3,2%, pour s’élever à 40 402 tonnes.