A Brno, LE 59e Salon de la construction mécanique a attiré 18 sociétés françaises

Plus importante foire industrielle existant en Europe centrale et de l’Est, le Salon international de la construction mécanique (MSV) a ouvert ses portes lundi à Brno. Comme ces quinze dernières années, la France participe elle aussi à l’événement avec dix-huit entreprises présentes, spécialisées notamment dans la production de machines, d’équipements industriels et la plasturgie.

Le Salon international de la construction mécanique (MSV) à Brno, photo: CCFTLe Salon international de la construction mécanique (MSV) à Brno, photo: CCFT Bien que les exposants allemands soient traditionnellement les plus nombreux parmi les étrangers représentés au MSV, la France est bien présente elle aussi lors de cette 59e édition qui rassemble plus de 1 600 sociétés de trente-deux pays. C’est une évidence : la croissance de l’économie tchèque attire.

Pour la quinzième année consécutive, le Pavillon France, ouvert officiellement mardi en présence de l’ambassadeur Roland Galharague, est organisé par la Chambre de commerce franco-tchèque (CCFT). Sur un lieu de rencontre privilégié pour tous les producteurs, fournisseurs et chercheurs de la région, qui attirera tout au long de la semaine quelque 80 000 visiteurs du monde entier, dix-huit sociétés françaises, certaines multinationales comme Total, Air Liquide, Arkadin ou Hutchinson, mais aussi petites et moyennes, exposent leur activité sur un espace de 280 m2.

Le Salon international de la construction mécanique (MSV) à Brno, photo: CCFTLe Salon international de la construction mécanique (MSV) à Brno, photo: CCFT « La République tchèque est historiquement une puissance industrielle, le cinquième producteur automobile européen et fait partie de l’Europe de l’Ouest, confirme Michal Macko, directeur commercial de la CCFT. Les Français apprécient sa proximité géographique, la facilité de l’accès à son marché, la précision, la fiabilité et la qualité des sociétés de production. Et puis la République tchèque est, grâce à sa position centrale, un point de départ stratégique pour les opérations dans toute l’Europe centrale et orientale. »

La République tchèque est pour la France le deuxième client pour ses exportations en Europe centrale et de l’Est. Dans de nombreux secteurs, l’industrie tchèque est au même niveau que l’industrie française, notamment dans la production des machines-outils ou dans l’industrie automobile.

Le Salon international de la construction mécanique (MSV) à Brno, photo: CCFTLe Salon international de la construction mécanique (MSV) à Brno, photo: CCFT La liste des exposants du Pavillon France est variée tant au niveau de leurs activités que géographique. Des producteurs de machines-outils sur mesure (Numalliance), de composantes industrielles métalliques et plastiques, d’enceintes climatiques (SCS - Systèmes Climatiques Service), de pompes industrielles (SIEBEC), de ressorts (Lachant Spring CZ) ou encore de centrifugeuses sont ainsi représentés. Parmi les dix-huit exposants, huit sont présents dans la capitale de la Moravie pour la première fois.

Mais nombreux sont également ceux qui sont devenus des habitués, la participation au MSV étant synonyme de nouveaux clients et commandes. C’est le cas par exemple de Chamberlan, société spécialisée dans la conception et la fabrication de glissières télescopiques et de rails de guidage, présent à Brno pour la douzième fois déjà et pour lequel la République tchèque est désormais un des marchés les plus importants en Europe.