Dimanche musical La country tchèque, un vivier d’artistes (II)

24-01-2016 | Denisa Tomanová

Nous en avons eu un premier aperçu dans notre dernière émission, la country tchèque ne meurt pas ! Nous allons donc continuer à passer en revue quelques groupes de la country tchèque, tout en ayant une pensée pour ces immenses artistes décédés en ce début d’année 2016.

Fešáci, Greenhorns, Schovanky, Taxmeni: des groupes qui perdurent depuis des décennies

Photo: PantonPhoto: Panton Le groupe Fešáci voit le jour dans la ville d’Ústí nad Labem en 1967 grâce à trois musiciens Jan Turek, Karel Poláček et Pavel Brümer. Tous les trois se sont par la suite perfectionnés dans la maîtrise de leur instrument respectif : le violon, le banjo et la guitare, celle-ci devenant alors leur instrument fétiche. C’est ainsi que commence l’aventure d’un groupe qui s’est tout d’abord appelé Bluegrass Hoppers et au sein duquel pas moins de 65 musiciens se sont relayés en l’espace de 48 ans, parmi lesquels le légendaire Michal Tučný. Avec quinze albums à leur compte, les musiciens continuent à enchanter le public.

Mais comment expliquer ce style de musique country très populaire ? Pour faire court, la plupart des activités en Tchécoslovaquie sous le régime communiste étaient liées à un « faire ensemble », qui se traduisait en pratique par le fait de descendre les cours des rivières. Bien sûr, cela n’est qu’une approche très simpliste de la vie quotidienne, car avec la country, il fallait aussi savoir faire un bon feu de camp le soir venu, avoir une bonne guitare, et accessoirement savoir (bien) en jouer. Laissons la place au groupe Taxmeni, créé en 1971, et à deux de leurs chansons Fiddlin Man et Billy the Kid, des chansons issues de leur album Country bál – soit Le Bal de la country, des chansons qui vous feront danser.

Découvrons à présent un autre milieu de la country avec Schovanky, un groupe qui s’est progressivement professionnalisé depuis 1971. Le groupe, composé uniquement de femmes, a été le premier groupe féminin de country en Europe et s’est produit dans pratiquement tous les pays du Vieux continent, ainsi qu’en Asie ou même à Cuba. En 1982, le groupe est rejoint par Věra Martinová, qui se consacrera par la suite à une carrière solo pour devenir la « première dame » de la country. Découvrez dans cette émission le morceau I Feel Fine.

La country, un genre vraiment à part ?

Photo: PantonPhoto: Panton Pourquoi juger un genre musical qui ne nous est pas proche à première vue ? Car peur-t-on dire qui était meilleur de Janis Joplin ou Jim Morrison, d’Aretha Franklin ou Nat King Cole, de Beethoven ou Mozart ? La comparaison relève de l’absurde et c’est pourquoi il est plus judicieux de vous montrer les différentes facettes de la country tout au long de cette émission.

Le groupe Greenhorns est lui aussi un vétéran sur la scène musicale tchèque. Et il est possible de dire que la majorité des chansons de ce groupe né en 1965 sont devenues extrêmement appréciées du public. Le groupe a lui aussi accueilli le fameux Michal Tučný, mais s’est essentiellement formé autour du chanteur, parolier et leader du groupe Jan Vyčítal.

Si la plupart des chansons de country sont des reprises de morceaux populaires américains, il y en a qui valent toujours la peine d’être écoutées en tchèque comme le cover du groupe Schovanky, qui reprend John Lennon et Paul McCartney, et leur chanson « Eleanor Rigby »

Précisons alors que tous les groupes dont vous avez entendu un fragment de leur répertoire, continuent de se produire dans tout le pays, alors n’hésitez à consulter leurs pages web pour plus d’actualités.

Partager

à découvrir

Articles les plus lus

Articles correspondants

En savoir plus

Archives de la rubrique

En savoir plus

Diffusion actuelle en français