Avec J.A.R., une escalade de bon funk-rock-rap

« Eskalace dobra » - « L’Escalade du bien » est le titre du dernier album de groupe J.A.R. Le premier aussi depuis six ans du groupe de funk-rock-rap probablement le plus célèbre sur la scène musicale tchèque. Sorti en mars dernier, Eskalace dobra a été très bien accueilli par la critique et le public. Nous vous proposons de vous en faire une idée à votre tour aussi.

'L'Escalade du bien', photo: Warner Music'L'Escalade du bien', photo: Warner Music Symboliquement fondé le 17 novembre 1989, jour de la première manifestation qui a abouti à la chute du régime communiste en Tchécoslovaquie, J.A.R., groupe composé de dix musiciens, parmi lesquels notamment les chanteurs et compositeurs Dan Bárta, Oto Klempíř et Roman Holý, est toujours plus ou moins resté fidèle à ce qui fait son succès auprès du public depuis désormais vingt-huit ans : une musique un peu touche-à-tout et des textes à l’humour souvent noir bien au-dessus de la moyenne de ce que l’on a l’habitude d’entendre d’autres groupes tchèques.

Quant au nom du groupe, J.A.R. signifie tout à la fois « Jednotka Akademického Rapu » – « L’Unité de Rap Académique », ou « Jaromír et Radomír », deux prénoms tchèques. C’est au choix et nous n’en savons guère plus, mais là n’est pas l’essentiel. L’essentiel se trouve ailleurs, dans la musique et dans cette escalade du bien et de bonne zizique…