Vos nouveaux courriers

Bienvenue à l’écoute de la rubrique mensuelle Courrier des auditeurs, consacrée à vos lettres et à vos courriels.

Commençons avec une lettre qui nous a été adressée au mois de février et dans laquelle notre auditeur canadien, Roger R. Roussel, nous a donné quelques informations sur un événement climatique qui a touché sa région. Comme celle-ci nous est parvenue avec un certain retard, ce n’est donc que maintenant que nous pouvons en présenter un extrait dans cette émission :

Photo illustrative: ptksgc / Pixabay, CC0Photo illustrative: ptksgc / Pixabay, CC0 « Nous entendons beaucoup parler des intempéries et des problèmes liés aux changements climatiques. Jusqu’à récemment, ma région, la province du Nouveau-Brunswick dans l’Est du Canada, a été relativement épargnée par tous les contrecoups des tempêtes. Toutefois, dans la nuit du 25 janvier, nous avons connu de très fortes pluies verglaçantes. Ce genre de précipitations est dû à une température proche du point de congélation. Ce n’était ni de la neige, ni de la pluie, mais de l’eau qui gelait au contact du sol, des maisons, des arbres et des systèmes électriques. Le résultat était désastreux : notre village a été privé de téléphone, d’internet et d’électricité pendant douze jours en moyenne. La partie du village où je réside a été touchée pendant neuf jours... A cause de la fraicheur des températures, les membres de ma famille ainsi que d’autres personnes ont dû utiliser un chauffage au bois. Pour la lumière, nous avons utilisé un générateur électrique. Cependant, de très nombreux poteaux électriques sont tout simplement tombés et se sont brisés sous le poids de la pluie verglaçante. Notre région était sinistrée, il y a eu deux décès et près de 45 blessés suite à cet événement. L’armée canadienne a travaillé dans la région pendant plusieurs jours avec un équipement lourd. Pour la population, c’était une période inattendue et très difficile, étant donné l’ampleur des dégâts. »

Notre auditeur canadien n’omet pas de nous signaler que pendant tout ce temps, il a été privé de l’écoute de ses émissions préférées, tout comme ses amis qui suivent eux aussi Radio Prague. Il a aussi conclu en disant qu’il espérait que la population n’aura plus jamais à vivre ce genre de situations, mais il constate que « les changements climatiques sont là... » Une occasion pour nous de prendre conscience que les réactions de notre Terre sont à la fois diverses et imprévisibles. Merci, cher ami, de nous avoir informés en détail de cet événement pour que nous puissions le partager avec les autres auditeurs.

Passons à lettre qui nous a été adressée par Hervé Brien :

« Bonjour à toutes et à tous chers amis de la rédaction française de Radio Prague. Merci pour votre QSL qui est bien arrivée. C’est la première de cette magnifique série consacrée aux moyens de transports, et il me tarde de recevoir les prochaines, surtout celles comportant les anciennes vues de Prague. Suite à l’information que vous avez diffusée concernant le cours de tchèque assuré par France Université Numérique, mám malý problém, je m’y suis inscrit, et je découvre depuis trois semaines avec délice (ou pas), toutes les difficultés de cette langue. Je ne sais pas si j’arriverai à tout retenir, mais j’espère au moins améliorer ma prononciation et retenir quelques phrases utiles. Effet secondaire, j’écoute désormais plus attentivement la rubrique Le tchèque du bout de la langue qui se révèle être un excellent exercice de prononciation et de vocabulaire. Sur le forum dédié à ce cours, j’ai rencontré quelques auditeurs de Radio Prague dont un, très ancien, de l’époque des ondes courtes. »

Bon courage, cher ami. Je vous assure que c’est avec intérêt que nous accueillerons toutes vos nouvelles concernant vos éventuels progrès linguistiques, aussi modestes soient-ils. En ce qui concerne la rubrique Le tchèque du bout de la langue, notamment l’émission consacrée aux produits de la boulangerie et de la pâtisserie, elle a également été appréciée par Gilles Gautier qui a réagi à une émission diffusée le 8 mars :

« Voici un rapport d'une écoute que j'ai beaucoup aimée. Le sujet sur Jan Masaryk était très intéressant, tout comme l'est très souvent l'émission ‘Chapitres de l'histoire’. Quand je l'écoute, je me dis qu’il faut que je la suive plus souvent ! Je vais essayer de m'y tenir. »

Gilles Gautier nous écrit également qu’il est très heureux de savoir qu'un représentant de notre radio viendra en juin à la Rencontre des Amis de la Radio, ajoutant que pour son club, c'est naturellement un plus et une occasion de relancer un peu l’écoute des auditeurs. Nous aussi, cher ami, nous nous réjouissons beaucoup de cette rencontre et de la possibilité de revoir et de discuter avec certains de nos plus proches auditeurs.

La période du Carnaval, terminée depuis près de quatre semaines, a été l’objet d’une lettre adressée par Christian Ghibaudo et dans laquelle nous avons pu lire :

« Le Carnaval de Nice a attiré un peu moins de monde cette année. Les habitants sont toujours traumatisés par l’attentat du 14 juillet, et cela malgré les mesures de sécurité très présentes. La Fête du Citron à Menton a quant à elle été un succès. Menton, blottie entre la frontière italienne et la Principauté de Monaco est restée un peu plus à l’écart... A propos du Carnaval, j’ai entendu votre chronique sur la dernière fabrique de masques en Europe. Alors, lors des corsos (défilés de chars fleuris), et des fêtes de Carnaval, les participants portent-ils encore des masques ? Ici, à part les enfants, plus personne n’en porte. »

Photo: Štěpánka BudkováPhoto: Štěpánka Budková En Tchéquie, les participants au Carnaval portent parfois des masques, mais cette coutume est bien entendu plus répandue à la campagne qu’en ville. Ces dernières années pourtant, le Carnaval retrouve un intérêt aussi dans les grandes villes, à l’image de Prague, en février dernier. Dans sa dernière lettre, Christian Ghibaudo exprime également l’espoir, « que la loi sur le logement social chez vous sera plus efficace que la loi SRU difficilement applicable en France ». Rappelons que la loi sur le logement social, une législation qui était attendue depuis de nombreuses années, a été récemment validée par le gouvernement de Bohuslav Sobotka. Elle doit désormais être examinée par les parlementaires, mais il est probable que ces derniers ne se prononcent pas avant les législatives de l’automne prochain.

Passons enfin à un extrait d’une lettre particulièrement touchante qui nous a été adressée par René Durand, un fidèle parmi les fidèles :

« Il y a un bon moment que je ne vous ai pas écrit. Après une hospitalisation de six jours, je suis enfin rentré à la maison, mais avec un lourd handicap visuel, à cause duquel, entre autres, je ne peux plus utiliser internet. En conséquence, je me vois contraint de cesser mes activités liées à la radio. Croyez bien que je le regrette. Je vous remercie pour tout ce que j’ai appris en trente ans sur votre pays grâce à vos émissions. »

C’est à nous, très cher ami, de vous remercier de votre fidélité et de votre intérêt pour nos émissions et pour notre pays. Sachez que nous apprécions beaucoup les liens d’amitié que nous avons développés avec vous. Nous vous adressons nos sincères salutations, nos meilleurs vœux de santé, et nous espérons que vous nous ferez quand même un petit signe de temps en temps.

Merci à tous nos auditeurs qui nous ont écrit, parmi lesquels M. Osamu Aikawa du Japon n’a une nouvelle fois pas manqué.

 

Et voici notre traditionnelle question du mois, qui est la suivante :

Quelle ville est située le plus à l'ouest : Vienne ou Prague ?

Il ne reste qu’à rappeler que parmi les bonnes réponses, 6 vainqueurs seront tirés au sort et recevront un prix. Envoyez vos réponses avant le fin du mois à l’adresse suivante : cr@radio.cz