Un dernier tour de piste en 2016 avec les lettres des auditeurs de Radio Prague

Des rapports d’écoute et des commentaires liés aux informations que nous avons diffusées au cours des trois ou quatre dernières semaines : tel est le contenu de la boîte aux lettres que nous avons eu le plaisir d’ouvrir pour la dernière fois en cette année 2016.

Dans une des lettres que nous venons de recevoir, M. Hervé Brien a saisi l’occasion pour nous remercier de notre dernière QSL en attendant la prochaine, qui complètera la série 2016. Il nous a en outre écrit :

Gabriela Koukalová, photo: ČTKGabriela Koukalová, photo: ČTK « Merci également pour les réponses apportées à mes questions lors du dernier courrier des auditeurs. Comme toujours un excellent dimanche musical commenté par Denisa Tomanová. Nous avons suivi les épreuves de biathlon qui se sont déroulées ce week-end en République Tchèque. La chaîne de télévision, l’Équipe 21 a retransmis les épreuves. Nous avons pu constater la ferveur des Tchèques pour ce sport. Attirer 30 000 personnes sur des épreuves de ce type est fabuleux. Le biathlon est-il réellement un sport très pratiqué en République tchèque ? Noël approche avec la fin de l’année. Aussi nous vous souhaitons un très bon Noël et de belles fêtes de fin d’année. Une excellente semaine à toutes et à tous avec nos très sincères amitiés tchécophiles. Veselé Vánoce ! »

Veselé Vánoce, à vous aussi, cher ami. Pour ce qui est du biathlon, il s’agit d’un sport qui n’est pas largement pratiqué en République tchèque. C’est en revanche une discipline sportive qui est devenue dans le pays très populaire et très suivie depuis que les athlètes tchèques, Gabriela Koukalová, Ondřej Moravec et d’autres, ont commencé à y remporter de jolis succès.

Mme Martine Hildebrandt a commenté une information que nous avons diffusée le 25 novembre et concernant l’entretien qui a été accordé par le ministre des Affaires étrangères, Lubomír Zaorálek, au quotidien autrichien Die Presse. Le ministre social-démocrate y a entre autres déclaré que la dislocation de l’Union européenne était une grande menace et qu’il imaginait mal que l’Allemagne et la France puissent continuer à coopérer si la dirigeante d’extrême droite Marine Le Pen remportait la présidence française l’an prochain. A ce propos, notre auditrice française nous a écrit :

« A mon humble avis, Marine Le Pen ne sera pas présidente en 2017. Le système électoral à deux tours ne pourra pas lui permettre d'être élue. De plus en France pour les législatives, les élections n’ont pas de proportionnelle intégrale et il y a encore deux tours. Donc là aussi cela freine le nombre d'élus du Front national. Le système électoral français ne permet pas que tous les Français soient représentés. »

A noter dans ce contexte que les médias tchèques, à travers toutes sortes d’analyses et de commentaires, prêtent une assez grande attention aux prochaines élections présidentielles en France, ce dont a témoigné, par exemple, le suivi des primaires de la droite française. Nous en avons d’ailleurs parlé, aussi, dans nos émissions.

Au cours du mois écoulé, plusieurs missives nous sont parvenues de la part de M. Gilles Gautier. Dans l’une d’entre elles il nous a écrit :

Lenka Horňáková-Civade, photo: David VaughanLenka Horňáková-Civade, photo: David Vaughan « C'est toujours un plaisir de vous écouter car la qualité est toujours là ! Dans l'émission du 19 novembre sur Lenka Horňáková-Civade, j'ai beaucoup apprécié le sujet. Hier, je faisais un tour dans une grande surface en attendant mon épouse, et j'ai vu ce livre, mais je n'avais pas d' argent sur moi. Je vais l'acheter aujourd'hui ! L'émission m'a donné envie de le lire. Comme il y a un bon mois en entendant parler de "Chanson douce" de Leïla Slimani, je l'ai acheté et lu en trois jours : passionnant dès les deux premières pages, comme l'avait dit le journaliste. Je l'ai prêté à Annick Lelouët en lui disant c'était un Goncourt à mon avis et trois semaines plus tard, elle avait le prix ! »

Je rappellerais que Lenka Horňáková-Civade est une écrivaine et peintre tchèque installée dans le sud de la France, dont le premier roman rédigé en français, « Giboulées de soleils », est paru récemment en France. Il raconte une histoire de filiation de mère en fille, sur plusieurs générations, dans la Tchécoslovaquie de l’après-guerre jusqu’à la fin des années 1980.

Dans son dernier message électronique du mois de décembre, M. Gilles Gautier nous a aussi signalé, en rapport avec une assemble générale du Radio Club du Perche qui s’est déroulée récemment :

« Le bureau n'a pas changé, malgré ma demande de laisser ma place. On ne change pas une équipe qui gagne et c'est vrai que l'on forme une bonne équipe. Chaque membre du bureau est toujours là pour aider un autre. Même notre président d'honneur est toujours là pour aider. Les anciens du club (par là je veux dire ceux qui sont depuis bien longtemps au club) sont toujours présents pour mes demandes : je suis très bien épaulé ! La Rencontre des amis de la radio reste en juin. Vous aurez plus de détails dans les semaines à venir. Une minute de silence a été respectée en hommage à Omar Mounir qui fut un ami de notre club. »

Avec l’approche des fêtes de Noël, M. Jean-Michel Aubier a pour sa part constaté qu’il avait moins de disponibilité pour écouter Radio Prague. Il nous a tout de même adressé plusieurs commentaires concernant en premier lieu certains dossiers politiques qui ont été traités dans nos programmes et qui ont retenu son attention. En voici un extrait :

Photo: ČT24Photo: ČT24 « Étonné de constater le retard de la République Tchèque dans l'adoption de la loi anti-tabac. J'aurais très bien vu une directive européenne se substituer aux lois nationales, tant ces interdictions me semblent plus que nécessaires. Et Miloš Zeman, une fois de plus, s'est illustré en qualifiant cette loi de stupide. Le président tchèque s'est encore singularisé en se félicitant de la victoire de Trump alors que l'Europe accueillait avec scepticisme, voir inquiétude l'élection de ce président si controversé. Au moins, si Trump sait localiser un seul pays européen sur une carte, ce pourrait être la République Tchèque... »

Rappelons que pour prendre effet, à partir du mois de mai prochain, la loi dite anti-tabac qui stipule l’interdiction de fumer dans les restaurants et les établissements de restauration, doit encore être adoptée par la Chambre haute du parlement et signée par le président. C’est aussi une chronique sur la question de l’interdiction d’offenser le chef de l’Etat que notre auditeur français a trouvé intéressante en y ajoutant :

« Personnellement, je suis pour, à commencer par la France où il n'y a plus de respect de la fonction présidentielle ; certes, nos politiques font parfois tout pour qu'on les traîne dans la boue, mails il y a des limites. La faute notamment aux réseaux sociaux où les dérives sont devenues la norme ; d'un autre côté cette proposition de loi pourrait être considérée comme un frein à la liberté d'expression. Quant à son application, je vois quand même mal un manifestant insultant Zeman écoper d'une peine de prison ferme ! »

Voilà donc quelques-uns des commentaires rédigés par Jean-Michel Aubier. M. Paul Jamet quant à lui nous a fait savoir dans sa lettre :

« Connaissez-vous le site Ventusky ? Il s'agit d'un service gratuit développé par la société tchèque Inmeteo qui fournit des prévisions allant jusqu’à 9 jours. https://www.ventusky.com/. Un outil en ligne très utile et très agréable car il dispose d'une interface graphique particulièrement réussie. A signaler à vos auditeurs dans le prochain courrier. En attendant, amicales salutations à toute l'équipe. »

Il est vrai que nous ne connaissions pas le site concerné qui est très réussi et qui mérite effectivement notre attention et celle de nos auditeurs.

Comme presque tous les mois, nous avons également reçu un message de notre auditeur japonais, M. Osamu Aikawa, dans lequel il confie qu’en ce mois de novembre, deux ans se sont écoulés depuis le départ de son épouse et que le contact avec Radio Prague demeure pour lui un important réconfort. C’est aussi M. Maurice Mercier qui a accompagné son rapport d’écoute d’une sincère salutation amicale.

Photo: Štěpánka BudkováPhoto: Štěpánka Budková Merci à vous tous, amis auditeurs, qui nous adressez dès maintenant des vœux de bonheur pour les fêtes de Noël et qui nous souhaitez bonne année 2017. Je ne citerai que M. Yves Trottier du Canada, M. Farid Boumechaal d’Algérie et M. Roger Roussel du Canada qui nous a à cette occasion envoyé un petit cadeau, dont nous le remercions sincèrement, en y ajoutant un petit mot gentil :

« Il me fait plaisir de vous faire parvenir un calendrier 2017. Merci de l’accepter en signe d’amitié et de notre grande coopération radiophonique. »

Avec l’approche de la fin d’année, je tiens à vous remercier vous tous, amis auditeurs, qui nous adressez des messages réguliers. De même, merci à vous tous qui ne nous écrivez que rarement ou de temps en temps. Il est vrai que, réguliers ou occasionnels, tous vos messages nous font toujours très plaisir. Heureuses fêtes de Noël et bonne année 2017. Et comme d’habitude, voici encore notre traditionnelle question du mois qui est la suivante :

« A quelle date a traditionnellement lieu la distribution des cadeaux de Noël dans les familles tchèques ? »

Parmi les bonnes réponses, six vainqueurs seront tirés au sort et recevront un prix. Envoyez vos réponses avant la fin du mois à l’adresse suivante : cr@radio.cz.