Les auditeurs aiment les émissions musicales de Radio Prague

La musique est un trait que plusieurs lettres que nous avons reçues au cours du mois écoulé ont en commun. Cette émission mensuelle vous en présentera quelques extraits.

Le Musée tchèque de la musique, photo: VitVit, CC BY-SA 4.0 InternationalLe Musée tchèque de la musique, photo: VitVit, CC BY-SA 4.0 International Citons d’abord ce que nous a écrit dans sa lettre qui nous est parvenue à la fin du mois de février, M. Paul Jamet :

« C’est avec une curiosité non dissimulée que j’ai écouté les quelques notes que vous avez diffusées de la cantate composée par Wolfgang Amadeus Mozart et Antonio Salieri. Ce n’est peut-être pas une œuvre musicale majeure, mais c’est sans aucun doute une œuvre importante du point de vue de l’histoire de la musique. La connaissance de cette œuvre aurait-elle influencé Miloš Forman et son film Amadeus ? Peut-être pourriez-vous à l’avenir nous présenter le Musée tchèque de la musique, un musée qui doit bien révéler d’autres trésors ».

On peut supposer que cette découverte ne conteste nullement les grandes qualités artistiques du film Amadeus de Forman, huit fois oscarisés, car son récit est après tout une fiction. Tout comme l’a d’ailleurs précédemment été la pièce éponyme du dramaturge britannique Peter Shaffer... Je rappellerais que la cantate pour le chant et le piano de Mozart et de Salieri intitulée « Per la Ricuperata Salute di Offelia », qui a été découverte à Prague, a été jouée pour la première fois en public, le 16 février dernier. Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur cette découverte hors du commun qui n’a pas uniquement passionné les mélomanes, je recommande de suivre les Faits et événements du 18 février, dont une partie a présenté d’autres détails liés à cet événement. Le Musée tchèque de la musique, comme le propose M. Paul Jamet, mérite en effet qu’on s’y attarde et nous en tiendrons compte dans nos programmes.

C’est aussi M. Hervé Brien qui a retenu l’information sur la découverte d’une œuvre commune signée de deux grands compositeurs, Mozart et Salieri, qui n’a pas été vraiment perdue mais, plutôt, nouvellement identifiée. Dans sa lettre du 13 mars, il nous a écrit :

La cantate de Mozart et Salieri, photo: Tomáš Vodňanský, ČRoLa cantate de Mozart et Salieri, photo: Tomáš Vodňanský, ČRo « Bonjour à toutes et à tous, chers amis de la rédaction française de Radio Prague. Voici mon premier rapport pour l’année 2016. Pourtant écoutant vos émissions très régulièrement, ce n’est qu’aujourd’hui que je prends le temps de rédiger ce rapport. Il faut vraiment que je me tienne à une rédaction plus régulière si je veux avoir la collection de QSL 2016 avant la fin de l’année. Merci pour ces dimanches musicaux que j’écoute et que j’apprécie particulièrement lorsqu’il porte sur la musique classique. Une belle découverte que la Danse Slave OP 72 d’Antonín Dvořák, jouée au violon et au piano. Pavel Šporcl est un étonnant violoniste. J’ai apprécié dernièrement, les informations diffusées sur la cantate écrite par Mozart et Salieri. J’ai profité de ces informations pour l’écouter en première mondiale sur Internet sur la station Vltava aujourd’hui à 16h45. Chose curieuse, le son n’était pas bon avec des crachotements, cette diffusion sur Internet rappelait les émissions radio «d’avant »…. J’ai lu que demain lundi elle serait disponible sur le web : en cherchant bien on trouve de belles informations sur le site de Český rozhlas et le traducteur automatique aide bien également. Très bonne semaine à toutes et à tous et très sincères amitiés tchécophiles. »

Merci cher ami, pour votre rapport d’écoute et pour tout ce que vous nous avez signalé dans votre lettre. Et bonne chance avec le traducteur automatique qui, tout en étant loin de pouvoir offrir une traduction fidèle, peut quand même parfois servir de point de repère.

Pavel Šporcl, photo: Kristýna MakováPavel Šporcl, photo: Kristýna Maková C’est également M. Dahmani Rachid d’Algérie qui a écouté avec plaisir le Dimanche musical consacré au violoniste tchèque Pavel Šporcl en y ajoutant un petit commentaire :

« Je suis heureux de vous écrire et de vous envoyer un rapport d’écoute. C’est pour moi aussi une occasion de vous remercier de vos programmes que je trouve magnifiques et que j’écoute non seulement le dimanche, mais aussi souvent pendant la semaine. J’écoute avec beaucoup d’intérêt vos programmes et j’ai aussi une grande affection pour votre pays ».

Merci, cher ami, pour vos paroles chaleureuses et pour votre rapport d’écoute. Un autre rapport qui nous a adressé M. Gilles Gautier, mentionne entre autres le Festival international du film documentaire qui a eu lieu à Prague, les réactions tchèques aux résultats des élections législatives en Slovaquie ou plusieurs événements sportifs. Gabriela Soukalová, photo: ČTKGabriela Soukalová, photo: ČTKA noter dans ce contexte que les fans de sport tchèques ont vécu il y a quelques jours à l’heure du Championnat mondial du biathlon, une discipline qui est à l’heure actuelle très populaire dans le pays, grâce aux succès des biathloniens tchèques, en particulier de Gabriela Soukalová qui vient de remporter le gros globe de la Coupe du monde. De l’avis de nombreux amateurs tchèques, ses duels avec la très performante Française Marie Dorin-Habert ont figuré parmi les moments sportifs les plus forts de la saison.

Une petite missive nous a été envoyée également par M. Jean-Marie Monplot. Nous citons :

« Bonjour, cher amis de Radio Prague. Je demeure toujours fidèle à l’écoute de vos émissions ce que prouvent les quelques rapports d’écoute que vous pouvez trouver ci-joints. Je vous envoie aussi quelques photos de Bretagne où la méétéo n’est pas au mieux en ce moment. »

Merci, cher ami, pour les jolies photos que vous nous avez envoyées. En ce qui concerne la météo, et bien même en Tchéquie c’est toujours l’hiver qui règne. Un changement avec une montée radicale des températures et beaucoup de rayons de soleil est pourtant prévue pour les fêtes de Pâques.

Nous avons le plaisir de citer dans ce Courrier des auditeurs, aussi, M. Christian Ghibaudo qui nous a écrit :

 « J’ai bien apprécié la chronique “Pays du Tourisme” d’aujourd’hui. C’était très intéressant ce reportage sur le Geoaching, une bonne idée pour les vacances d’été qui arrivent à grands pas... Dernièrement, j’ai reçu une information de la part du Centre Tchèque à Paris, pour une journée (le 20 mars) sur le thème de Pâques. On nous parle de Kofola, quelle est la base de cette boisson tchèque ? »

Kofola, photo: Martin Strachoň, CC BY-SA 3.0 UnportedKofola, photo: Martin Strachoň, CC BY-SA 3.0 Unported Rappelons que le reportage sur le Geoaching, un passe-temps de plus en plus populaire en Tchéquie, qui a été préparé par Alžběta Tichá, a été diffusé dans le cadre de la chronique Pays du Tourisme du 10 mars dernier. S’agissant de Kofola, c’est en 1959 que cette boisson non alcoolisée de type cola a vu le jour dans l’ancienne Tchécoslovaquie pour devenir très populaire notamment dans les années 1970. Ainsi elle a en quelque sorte réussi à remplacer le Coca-Cola et le Pepsi-Cola, des boissons à l’époque inaccessibles dans le pays.

Enfin, j’ai le grand plaisir d’adresser des salutations cordiales de la part de toute l’équipe de Radio Prague à notre fidèle auditeur et correspondant, M. André Biot. Nous le remercions chaleureusement pour sa fidélité et ses rapports d’écoute et tenons à l’assurer du fait que nous apprécions beaucoup son intérêt pour nos émissions et pour lui demander de nous excuser si d’aventure, il y avait un certain retard avec l’expédition de nos QSL ou un autre manquement. Faut-il ajouter, cher ami, que nous attendons impatiemment de vos nouvelles et de pouvoir faire partager avec d’autres de nos auditeurs vos intéressants commentaires et observations dans le domaine du sport ?

Avant de vous inviter à tester vos connaissances sur la République tchèque, je tiens à remercier aussi, pour ses rapports d’écoute détaillés, M. Roger R. Roussel du Canada et M. Osamu Aikawa. Voici donc la question du mois de mars qui est la suivante :

Comment s’appelle le plus grand parc naturel en République tchèque ?

Parmi les bonnes réponses, 6 vainqueurs seront tirés au sort et recevront un prix. Envoyez vos réponses avant la fin du mois à l’adresse suivante : cr@radio.cz