Et encore des vœux pour l’année 2017

Outre des rapports d’écoute et de nombreux commentaires, ce sont à nouveau des vœux formulés pour cette année 2017 qui sont au cœur de cette nouvelle édition de la rubrique mensuelle de Radio Prague consacrée au courrier des auditeurs.

« Et voilà 2017 est arrivée, que nous réservera cette nouvelle année. » C’est ainsi que commence une lettre signée de M. Christian Ghibaudo, qui poursuit :

Photo: Centre tchèque de ParisPhoto: Centre tchèque de Paris « J’ai écouté avec intérêt l’émission musicale du 1er janvier. C’était une bonne façon de terminer cette période de fêtes de fin d’année. Ici nous aurons l’Epiphanie dans quelques jours, et après toute cette période ne sera plus qu’un beau souvenir... J’ai vu que pour 2017, vous poursuivez la tradition des cartes QSL, même si maintenant Radio Prague est devenue en fait une web radio. C’est toujours agréable de recevoir ce souvenir de l’écoute de votre station. Ci-dessous vous trouverez donc un rapport d’écoute de l’émission de ce 2 janvier. La semaine prochaine le Centre Tchèque de Paris, présentera une exposition sur Ferda la Fourmi. Jusqu’à présent je ne connaissais que le film d’animation, et je suis assez intéressé de découvrir la bande dessinée traduite en français. Voilà pour cette fois, je vous renouvelle mes meilleurs vœux pour cette année 2017. »

Notre auditeur français nous demande enfin si Ferda la Fourmi est toujours populaire auprès de la jeune génération tchèque. Eh bien oui, ce livre devenu un des classiques de la littérature pour enfants demeure toujours populaire auprès des petits lecteurs tchèques, à commencer par les plus jeunes d’entre eux, et aussi, force est de le constater, auprès de leurs parents.

M. Jean-Michel Aubier estime pour sa part qu’il n’est jamais trop tard pour souhaiter une bonne année. Il en profite pour formuler le vœu que les émissions en français de Radio Prague se poursuivent sur internet. Et de poursuivre:

« De plus, la situation économique tchèque étant plutôt bonne, on peut raisonnablement penser que ce ne sont pas les restrictions budgétaires qui fermeront la porte des studios. La République tchèque a connu un excédent budgétaire en 2016, ce dont nombre de pays ne peuvent se prévaloir. Mais le probable détachement de la couronne de l'euro pourrait bien être le prélude à une sortie des Tchèques de l'UE. Même si Miloš Zeman a réitéré son vœu de rester dans l'Europe, je doute que la perspective d'un ‘Czexit’ peuple ses nuits de cauchemars épouvantables. »

M. Jean-Michel Aubier nous indique aussi avoir apprécié l’évocation de Jan Palach à l’occasion de ce tragique 16 janvier 1969, le jour où cet étudiant tchèque s’est immolé par le feu, histoire de réveiller la population de la léthargie dans laquelle elle avait sombré suite à l’occupation du pays par les troupes soviétiques. Plus loin il remarque :

La cathédrale Saint Guy, photo: Štěpánka BudkováLa cathédrale Saint Guy, photo: Štěpánka Budková « J'espère que la collecte permettra à la cathédrale Saint Guy de se doter d'un orgue digne de ce splendide édifice gothique. Pas de meilleure transition pour évoquer votre émission du 1er janvier avec des chants de Noël et religieux. C'était très réussi. En vous renouvelant mes meilleurs vœux, je vous souhaite un hiver pas trop rude. »

Il est vrai que l’hiver en Tchéquie est en ce moment, et ce depuis presque le début de ce mois, assez rude, les températures se situant même pendant la journée au-dessous de zéro. Mais en dépit du smog qui affecte ces jours-ci une grande partie du pays et des températures négatives, il fait assez beau, la neige étant présente pratiquement sur l’ensemble du territoire. Par ailleurs, beaucoup d’entre vous avez apprécié notre carte de vœu montrant Prague sous la neige. C’est une image que M. Maurice Mercier, qui a souhaité à son tour ses meilleurs vœux à toute l’équipe de la rédaction française, a « bien aimé ».

Nous avons eu le plaisir de lire également un message d’un auditeur espagnol, M. Carlos Gil qui habite Saragosse et qui nous a écrit :

« Salut, les amis de Radio Prague. Je suis un auditeur espagnol qui apprend la langue française. Vos programmes m’aident. Après des mois, en vous écoutant, j’ose vous écrire pour vous remercier de cette aide. Je ne parle et je n’écris pas bien en français, mais je pense que cela ira peu à peu de mieux en mieux. Je suis les programmes de Radio Prague en espagnol et en anglais. Et vous êtes également mon compagnon quotidien. »

Nous sommes heureux, cher ami, de pouvoir vous aider et de vous encourager, à travers nos émissions, dans vos élans linguistiques. Et nous espérons que ce n’est pas la dernière fois que vous nous faites ainsi signe... C’est également avec plaisir que nous avons lu un message de notre auditeur japonais, M. Motofumi Kai, qui nous a écrit :

Karlovy Vary, photo: Magdalena KašubováKarlovy Vary, photo: Magdalena Kašubová « Bonjour et bonne année 2017 !! Je souhaite une bonne année à tout le monde dans l'équipe de la rédaction française de Radio Prague. C'est mon premier rapport d'écoute de 2017 ! Avant hier, par hasard, j'ai vu sur la chaîne NHK, la chaîne de télévision publique du Japon, une émission dans laquelle un acteur voyage par train à travers la République tchèque. Il a visité plusieurs villes parmi lesquelles celle de Karlovy Vary qui m'a beaucoup impressionné. C'est une ville où on peut prendre les eaux thermales, le spa. Au Japon, il y a beaucoup d'eaux thermales, parce que notre pays est un pays de volcans. La façon de prendre les eaux, d'après cette émission, me paraît un peu différente, mais je ne savais pas que dans votre pays on pouvait prendre les eaux aussi. De plus j'ai appris que les réseaux ferroviaires de la République tchèque font partie des meilleurs en Europe. Il y a des trains ultra-modernes et ils sont ponctuels. Sur ces deux choses, je peux dire que votre pays et notre pays ont des choses en commun. »

En ce mois de janvier, des mots d’amitié nous ont été adressés, comme d’habitude, par M. André Biot :

« Ouf ! Me voilà presque au point dans l’envoi de mes rapports d’écoute de 2016 de Radio Prague. Encore une fois, je présente à tous mes meilleurs vœux de bonheur et de bonne santé pour 2017. Malheureusement, cette nouvelle année a déjà bien mal commencé avec l’attentat à Istanbul. J’espère que jamais de tels faits horribles ne se produiront en République tchèque. »

Un message très cordial nous est parvenu également de la part de M. Hervé Brien :

« Je passe un bonjour à vous tous, Magdalena, Alžběta, Pierre, Guillaume et les autres amis et amies de la rédaction française de Radio Prague. Merci pour votre carte de vœux qui nous a beaucoup touchés et nous a fait un très grand plaisir. »

Des félicitations chaleureuses nous ont été adressées aussi, parmi tant d’autres, par Ali Benchohra et Goumidi Mohamed d’Algérie, Guy le Louet et Bruno Barrande de France, Abdelkarim Najim du Maroc, Osamu Aïkawa du Japon. Roger Roussel quant à lui nous a envoyé une jolie carte avec des salutations chaleureuses « depuis le froid canadien », tandis que M. Maurice Yon de France nous a adressé ses vœux accompagnés de remerciements « pour nos belles émissions de 2016 ». Merci vous tous, chers amis, qui avez pensé à nous et qui nous avez adressés vos salutations d’amitié. De même, je remercie Madame Louisette René pour sa lettre touchante et très personnelle.

 

Et comme notre concours du mois se poursuit encore cette année, voici une nouvelle question appelée à tester vos connaissances sur la République tchèque :

Goethe, l'un des poètes allemands les plus connus, s'est pris d'affection pour une station thermale tchèque où il a passé près de trois ans de sa vie. De quelle station thermale s'agit-il ?

Je rappelle que vous pouvez envoyer vos réponses avant la fin du mois à l’adresse suivante : cr@radio.cz.