Courrier des auditeurs Ecoute difficile en Belgique ? Elle est trop près de l'émetteur...

02-10-2010 02:01 | Magdalena Hrozínková

Bienvenue à toutes et à tous au Courrier des auditeurs. Aujourd’hui, nous parlerons, entre autres, des difficultés d’écoute de Radio Prague que certains d’entres vous nous signalent depuis longtemps. Nous avons posé quelques questions à ce sujet au spécialiste des ondes courtes à Radio Prague, Oldřich Číp.

Télécharger: MP3

Mais tout d’abord, donnons la parole à Christian Ghibaudo de Tende, dans les Alpes-Maritimes. Il nous annonce une bonne nouvelle :

« Bonjour, ces quelques lignes pour vous dire, que j'ai bien reçu votre lettre avec les 7 cartes QSL. Un grand merci, en effet, je n'ai reçu aucune des autres lettres expédiées durant les mois d'été... Mais au fil des semaines qui passent je m'aperçois qu’environ une quinzaine de plis qui m'étaient adressés ne m'ont jamais été délivrés. Suite à ma réclamation, La Poste m'a expliqué que les remplaçants de l'été ne font pas toujours correctement leur travail et que souvent le courrier "disparaissait" et c'est comme ça! En fait, c'est à prendre ou à laisser, c'est la France de maintenant... Demain, je pars en vacances en Turquie, j'essayerai de vous écouter sur les ondes courtes. »

J’espère que vous nous entendez, M. Ghibaudo. Nous vous souhaitons de passer d’excellentes vacances et nous serons ravis d’avoir de vos nouvelles.

Christian de Rivière de Saint-Pierre-d’Allevard, près de Grenoble, écoute les émissions de Radio Prague en français et en allemand. Il nous écrit :

« J’écoute vos programmes surtout le soir, avec un sinpo 5 sur 5. » Nous envoyons le bonjour à Samir Bechka. Il nous annonce que « le signal est très bon dans sa ville de Chemora Wilaya de Betna, dans l’est de l’Algérie. »

André Biot de Romerée, en Belgique, se plaint très fréquemment de la mauvaise audibilité de nos émissions. Récemment, il nous a écrit ceci :

« Comme je vous l’ai fait souvent remarquer, l’écoute est souvent très désagréable, sinon nulle à certains moments de la journée. Pour résumer : A 6h.00 UTC sur 5930 Khz : de bon à très bon ; A 7h.30 UTC et 13 h.30 UTC sur 11600 Khz : très rarement audible quand ce n’est pas tout à fait nul. D’autres auditeurs vous signalent-ils aussi de mauvaises réceptions ? Pourquoi ne pas revenir pour la prochaine grille à 5930 Khz à 16h.30 UTC (les résultats étaient nettement meilleurs qu’actuellement sur 9740 Khz) ? »

Pour vous répondre, nous nous sommes adressés à Oldřich Číp, spécialiste des ondes courtes et président de High Frequency Co-ordination Conference (HFCC) :

Oldřich ČípOldřich Číp « Tout d’abord, je voudrais remercier M. Biot pour ce message. Il nous écoute attentivement et ce sont justement ces réactions des auditeurs qui nous permettent d’améliorer, dans la mesure de nos possibilités, les conditions d’écoute. En ce qui concerne M. Biot, le problème est que la Belgique en général est trop près de notre émetteur de Litomyšl. Les deux programmes diurnes qu’il mentionne, à 7h30 et à 13h 30 sur 11MHz, sont destinés notamment à la partie sud de la France et aux territoires plus éloignés. A l’avenir, il n’y a pas de beaucoup de chances pour que l’écoute depuis la Belgique s’améliore. De l’autre côté, l’activité solaire augmente en ce moment ce qui pourrait quand même faciliter la réception dans la journée. Enfin, M. Biot propose de revenir à 5930 kHz à 16h 30. Je lui annonce avec plaisir qu’effectivement, il pourra nous écouter, à partir du 31 octobre, sur cette fréquence, seulement ce sera à 17h 30. »

Nous en avons déjà parlé à l’antenne : au 1er octobre, nous avons légèrement modifié notre programme de la semaine. Le jeudi, notre bloc d’actualités Faits et événements en République tchèque sera suivi du magazine touristique, en alternance avec les Tchèques célèbres et moins célèbres. Le miroir de la société sera diffusé tous les dimanches, après Culture sans frontières. Par ailleurs, à compter du 1er octobre 2010, Radio Prague supprime deux demi-heures d’émissions en allemand (à 16h30 TU sur 11700 kHz) et en espagnol (à 00h00 TU sur 9445 kHz).

Jacques Augustin de Rosny-Sous-Bois nous écrit :

« Ces derniers jours, j’ai suivi avec attention vos chroniques relatives aux Roms, mais surtout, sur le plan du tourisme, à la description d’une promenade fluviale sur la Vltava qui me ramène à un excellent souvenir vécu (le 12 septembre 2010). La seconde émission a été toute aussi intéressante puisque consacrée le 26 septembre 2010 à un château sauvé de la démolition même si malheureusement des pillages eurent lieu. Mais aujourd’hui le travail de restauration est là. Dommage que votre chronique n’ait duré plus longtemps. »

Pavillon tchécoslovaque de l’Expo 58Pavillon tchécoslovaque de l’Expo 58 Vous vous intéressez, M. Augustin, à la coopération culturelle de la République tchèque avec la Chine, plus particulièrement à la présence tchèque à l’Exposition universelle de Shanghai. Sachez qu’à ce jour, près de sept millions de personnes ont visité le pavillon tchèque : il accueille, en moyenne, quarante mille visiteurs par jour. A titre de comparaison : le célèbre Pavillon tchécoslovaque à l’Expo 58’ de Bruxelles avait reçu quelque 6 millions de visiteurs. Le Pavillon tchèque à Shanghai présente, entre autres, l’art urbain et le design, ainsi que les inventions de scientifiques tchèques, notamment d’Antonín Holý, dont les recherches contribue à combattre la leucémie, le SIDA et l’hépatite B, et d’Otto Wichterle, l’inventeur des lentilles de contact. On y trouve aussi un magasin et un restaurant tchèques.

Partager

à découvrir

Articles correspondants

En savoir plus

Archives de la rubrique

En savoir plus

Diffusion actuelle en français