74e épisode : 1991 – « Černí Andělé » – « Les anges noirs »

L’année 1991 vit apparaître sur les écrans des salles de cinéma des films qui rassemblaient les foules, comme par exemple « L’École élémentaire », du réalisateur Jan Svěrák, qui fut nominé pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère.

1er janvier : introduction de la convertibilité de la couronne tchécoslovaque et de la libre fixation des prix
26 janvier : lancement de la « petite privatisation » par le biais des premières ventes publiques

Mais cette année-là marqua également le chant du cygne de l'enquête de popularité Le Rossignol d’or. Les derniers à avoir été récompensés furent Pavol Habera, son groupe Team et Iveta Bartošová.

Photo: Gang RecordsPhoto: Gang Records 1991 fut également une année heureuse pour David Koller, Michal Dvořák, Robert Kodym et Petr Břetislav Chovanec, qui formaient l’un des groupes tchèques les plus célèbres, « Lucie ».

Ils enregistrèrent leur premier album studio, qui était également intitulé « Lucie », en 1990, puis le deuxième, « In the Sky », en 1991. L’un des titres de ce dernier, « Černí andělé » – « Les anges noirs », devint un véritable tube rendu populaire par la radio, la télévision et les reprises de nombreux petits groupes de musique de par tout le pays.

 

Votez pour la chanson du siècle !