72e épisode : 1989 – « Miss Moskva » – « Miss Moscou »

Cette année-là fut une année de changements radicaux. Mais quelle était la musique qui accompagnait ces changements ?

17 novembre, 16 h : départ, depuis le quartier étudiant d’Albertov, à Prague, de la marche d’étudiants qui a lancé la révolution de velours
29 novembre : vote de la transformation des institutions de la République socialiste tchécoslovaque
29 décembre : élection, par le parlement alors encore communiste, de Václav Havel en tant que président

On peut citer plusieurs mélodies, à commencer par les slogans « máme toho dost » ou « on en a assez » et « máme holé ruce » – « nos mains sont vides » scandés en rythme lors des manifestations de novembre.

Il y avait aussi la chanson « Náměšť » de Jaroslav Hutka, dont les paroles pleines de force « mocná je zbraň, mocnější je právo » ou « les armes sont puissantes, la justice l’est plus encore » furent chantées en cœur par la foule rassemblée dans le quartier praguois de Letná.

Photo: SupraphonPhoto: Supraphon Mais le plus grand tube musical de l’année 1989 fut la chanson « Miss Moskva » – « Miss Moscou » d’Ondřej Soukup et de Gabriela Osvaldová interprétée par Jiří Korn. Regorgeant de bonnes idées scéniques et visuelles, le clip qui l’accompagnait en fit un véritable succès.

Cette chanson n’exprimait pas la haine envers le voisin soviétique de la Tchécoslovaquie mais faisait preuve d’un regard critique empreint d’ironie et d’une exagération pleine d’humour.

 

Votez pour la chanson du siècle !