48e épisode : 1965 – « Tereza »

En cette année 1965, le théâtre Semafor était toujours l’une des scènes praguoises les plus intéressantes, notamment pour les jeunes. Cette année-là, le théâtre mit en scène deux comédies musicales différentes.

Mars : Louis Armstrong en concert au Palác Lucerna
Autorisation, pour la première fois depuis des années, de la fête étudiante Majáles, et élection du poète américain fondateur de la Beat Generation Allen Ginsberg comme roi des Majáles
19 décembre : Charles de Gaulle réélu président de la République française
Yasser Arafat devient dirigeant du Fatah, le mouvement de libération de la Palestine

En juin, c’est « Dobře placená procházka » – « Une promenade bien payée » qui fut présentée. L’héroïne de cette pièce était une jeune fille au joli nom de Vanilka et sa tante millionnaire originaire d’un pays du bloc de l’Ouest.

Déjà, en janvier 1965, la comédie musicale était sortie en film, sous le titre prometteur de « Kdyby tisíc klarinetů » – « Si un millier de clarinettes ».

Il s’agissait d’un événement de taille non seulement d’un point de vue cinématographique mais également musical. Aujourd’hui encore, cette comédie musicale reste d’ailleurs très populaire sur les planches.

'Si un millier de clarinettes' - Karel Gott, Jana Brejchová, Waldemar Matuška, photo: ČT'Si un millier de clarinettes' - Karel Gott, Jana Brejchová, Waldemar Matuška, photo: ČT Outre ses grands idéaux humanistes habilement mis en scène, les « Clarinettes », comme on les appelait alors, regorgeaient de puissantes chansons composées par Jiří Šlitr et Jiří Suchý. Celles-ci étaient interprétées par les plus éminents chanteurs et musiciens tchèques. L’une de ces chansons est la déclaration d’amour faite par le soldat du film, Waldemar Matuška, à la rédactrice de télévision Tereza interprétée par Jana Brejchová.

Sa version originale était accompagnée uniquement d’un piano et d’un ensemble rythmique, mais elle rencontra un énorme succès et il s’en vendit plus de 150 000 disques.

 

Votez pour la chanson du siècle !