1981 – « V stínu kapradiny » – « À l’ombre des fougères »

1981 est marquée par la diffusion, à la radio comme à la télévision, de nombreuses reprises d’interprètes étrangers. Cette année marque également le début d’une période de grande popularité en Tchécoslovaquie des rythmes balancés inspirés du reggae jamaïcain. Le groupe Yo Yo Band et la chanteuse Jana Kratochvílová sont les principaux représentants de cette vague exotique.

2 avril : ouverture à Prague, au bout de cinq ans de travaux, du « Palác kultury » - « Palais de la culture », aujourd’hui appelé « Kongresové centrum » - « Centre des congrès ».
Premier concert de Tina Turner dans la salle Lucerna à Prague.
13 mai : tentative d’assassinat du pape Jean-Paul II, qui est blessé. L’auteur de l’attentat, Mehmet Ali Ağca, est arrêté.
29 juillet : à Londres, mariage du prince Charles et de Diana Spencer, dite Lady Di.

Photo: SupraphonPhoto: Supraphon Jana Kratochvílová, dont l’apparence extravagante détonnait sous le régime totalitaire, n’avait à l’origine pas vraiment les faveurs des médias dominants, et peu se souviennent aujourd’hui de ses débuts avec le groupe Country Beat de Jiří Brabec. Malgré cela, ses concerts avec le groupe Heval étaient suivis par un important public.

Sa façon de chanter peu ordinaire, avec des passages aux tonalités rauques, a d’ailleurs par la suite influencé d’autres chanteuses.

La chanson « V stínu kapradiny » – « À l’ombre des fougères », composée par Pavel Vrba et interprétée par Jana Kratochvílová, fait partie des plus grands tubes de cette année 1981.

 

Votez pour la chanson du siècle !