1957 : Lavička v jasmínu - Le banc dans le jasmin

Nos collègues de Český rozhlas qui, en 1957, organisèrent au Palác Lucerna de Prague un enregistrement public de chansons et morceaux pour danser, ne se doutaient certainement pas des conséquences de leur initiative.

Antonín Novotný devient président de la Tchécoslovaquie.
Pour la première fois depuis le Moyen-Âge, un élan est repéré dans la région de la Bohême du Nord.
Premier tirage du jeu de loterie Sportka.

Cet événement visait à choisir plusieurs morceaux particulièrement réussis afin de les présenter au concours international proposé par la radio de l’Allemagne de l’Est. L’avis du public était le critère le plus important.

Dans la catégorie « chansonniers », c’est Miloslav Ducháč et son « Banc dans le jasmin » adapté pour orchestre à cordes qui ont gagné, et cette chanson a été vendue à plus de 130 000 disques en gomme-laque. Plus tard, devenue un véritable tube, elle est sortie sur disque vinyle long play.

Photo: Pixabay, CC0Photo: Pixabay, CC0 Il faut également préciser qu’il semblerait que ce soit justement cette manifestation préparée par la radiodiffusion publique tchèque qui a, par la suite, donné naissance à un concours de chansons en bonne et due forme, organisé dès les années suivantes sous le nom « À la recherche d’une chanson de tous les jours ». Ce concours a ensuite rendu célèbre de nombreuses chansons, mais c’est une autre histoire ! Revenons-en plutôt au « Banc dans le jasmin » de Miloslav Ducháč, une chanson qui, année après année, alors que fleurit le printemps, apporte charme et passion aux amoureux… Rien que ça !

Dans les années 1960, elle a été interprétée par Marta Kubišová.

 

Votez pour la chanson du siècle !