Les Tchèques célèbres et moins célèbres Otto Wichterle

25-03-2004 | Jaroslava Gregorová

Le professeur Otto Wichterle, a donné au monde une invention des plus sensationnelles : les lentilles souples qui ont facilité la vie à des millions de porteurs de lunettes.

Télécharger: RealAudio

Le professeur Otto WichterleLe professeur Otto Wichterle Inventeur du « silon », fibre synthétique, équivalente au nylon américain, il est également auteur et coauteur de plus de deux cents publications dans le domaine de la chimie. Plus d'une centaine de brevets sont reconnus sur le plan mondial. Le remarquable chimiste est titulaire de l'ordre de T. G. Masaryk, du prix John Wesley Hyatt, déclaré citoyen d'honneur de la ville de Prague, président honoraire de l'Académie tchèque des Sciences. La plaquette d'or d'honneur de Jaroslav Heyrovsky pour les mérites en chimie, attribuée par l'Académie tchécoslovaque des Sciences, s'ajoute encore à ses nombreuses décorations. Membre de nombreuses Académies de sciences étrangères, il est l'un des scientifiques tchèques de renommée mondiale des plus remarquables. Le 27 octobre 1913, Otto Wichterle naît à Prostejov - Moravie, dans une nombreuse famille d'un riche industriel. Son père est propriétaire d'une usine de production de machines agricoles. A l'époque, l'usine comptait à peu près mille employés. Au lycée, Otto est un élève plutôt moyen. Il a même quelques lacunes en grec! Après le baccalauréat, il caresse l'idée de faire des études à une école de mécanique. Finalement, il opte pour l'école supérieure d'ingénieurs en chimie et en technologie. Le jeune scientifique y fait sa thèse en sciences techniques. Il est l'assistant du célèbre professeur E. Votocek, jusqu'à la fermeture des écoles supérieures par les nazis, en 1939. Le jeune chimiste ne reste pas à se tourner les pouces! Il passe à l'Institut de recherche de Bata, à Zlin. Chef du département des polymères, il fait des recherches sur les fibres de polyamide. Ses recherches aboutissent. Il invente le silon, fort concurrent du nylon américain. On se souvient encore de la grande mode des bas en cette matière qui ont fait le tour du monde, après la guerre. Par contre, la production du silon en Tchécoslovaquie ne commence qu'au début des années cinquante.

Le professeur Otto WichterleLe professeur Otto Wichterle Pendant la guerre, Otto Wichterle est arrêté par la Gestapo et emprisonné pendant une année. Après la libération, il revient à l'école supérieure d'ingénieurs en chimie et en technologie. Le scientifique donne des cours en chimie inorganique et fonde la chaire de la technologie des matières plastiques. Au début des années cinquante, il se concentre surtout sur la synthèse des hydrogels destinés à l'ophtalmologie. Son idée, c'est de fabriquer des lentilles souples. Il est vrai qu'à l'époque la production des verres de contact existe déjà, aux Etats Unis. Mais les verres sont produits en matières trop dures irritant l'oeil. Le professeur Wichterle et son assistant Drahoslav Lim trouvent un composé transparent appelé HEMA. En somme, il s'agit de la matière de base pour la production des lentilles. Coup du destin! Pour des raisons politiques, le professeur et ses quelques collègues sont exclus de l'école supérieure. L'excellent chimiste ne perd pas son courage et continue ses recherches à domicile. Un jour il boit son café. En le touillant, il remarque que le liquide devient creux par la force centrifuge du mouvement. Eurêka! L'idée a vu le jour. En 1961, à Noël, le professeur Otto Wichterle construit un premier exemplaire de dispositif de coulée centrifuge. Il fabrique quatre lentilles absolument parfaites. L'invention est brevetée et la production de lentilles commence. Quelques 500 000 dollars reviennent en Tchécoslovaquie pour l'invention. Il est déplorable que la direction totalitaire de l'Académie tchécoslovaque des Sciences a vendu les brevets, par bêtise, à l'étranger. Le prix de vente ne représentait que le revenu annuel des licences.

Les lentilles souplesLes lentilles souples En 1968, Otto Wichterle est président du comité de la Société de la protection des droits de l'homme. Il exprime son désaccord envers l'invasion des armées du pacte de Varsovie en signant la pétition Deux mille mots. Il est révoqué de sa fonction de directeur de l'Institut de chimie macromoléculaire, dont il est le fondateur. Il est tout de même autorisé à travailler à l'établissement. Ses deux fils ressentent également les conséquences de l'événement. Sa femme Linda sera d'un grand soutien à toute la famille.

Un an après la Révolution de velours de 1989, le professeur Otto Wichterle est élu président de l'Académie tchécoslovaque des sciences. Il assumera la fonction pendant trois ans. Même à la retraite, le professeur est resté actif. Il se consacre au jardinage dans sa maison, bricole, joue au tennis et au golf. Le célèbre scientifique est décédé le 18 août 1998.

Partager

à découvrir

Articles les plus lus

Articles correspondants

En savoir plus

Archives de la rubrique

En savoir plus

Diffusion actuelle en français