Les Tchèques célèbres et moins célèbres Ivan Kral

26-02-2004 | Jaroslava Gregorová

Une voix impressionnante, un look d'enfer - c'est Ivan Kral, le rocker d'origine tchèque. Il a joué sur sa guitare avec Patti Smith, Iggy Pop, son Bang Bang est chanté par David Bowie, il est l'auteur de textes du groupe U2...

Télécharger: RealAudio

Ivan Kral, photo: CTKIvan Kral, photo: CTK Ivan Kral, né le 12 mai 1948, à Prague, a déjà un peu commencé sa carrière en Tchécoslovaquie avec le groupe Saze. En 1966, il part avec ses parents et son frère aux Etats-Unis, où son père travaille comme interprète à l'ONU (Organisation des Nations Unis). Ivan prend des cours d'anglais et termine ses études secondaires. Grand fan des Rolling Stones et des Beatles, il n'abandonne pas l'idée de faire de la musique, de monter son propre groupe. En attendant, il gagne de l'argent en travaillant dans un fan-club des Beatles. Juste pour faire plaisir à ses parents, Ivan entre à l'Université où il étudie la littérature française, maîtrisant déjà bien la langue, et obtient son diplôme. Lorsqu'il apprend que sa chanson Pierrot est un tube dans son pays, il veut revenir. Mais, l'événement dramatique de l'invasion de la Tchécoslovaquie par l'armée soviétique, en 1968, le dissuadera de son projet. Toute la famille reste à New York-Manhattan. Les débuts ne sont pas simples. Son père ne peut plus travailler à l'ONU, car il déclare ouvertement son désaccord avec les événements de Prague. Ivan gagne son pain comme il peut. Il lave les escaliers, vend des sandwiches, des crêpes, fait le pompiste...

Les années soixante-dix, c'est le grand boum des nouveaux groupes et Ivan ne s'endort pas. Il met sur pied le groupe Lugger. Ils sont quatre et le succès n'est pas formidable. Et virevolte! Dans un des clubs de Manhattan Ivan Kral tombe sur Deborah Harry, une ravissante blonde qui chante avec le groupe Angel and the Snakes, connu plus tard sous le nom de Blondie. Pendant huit mois, Ivan joue avec le groupe et le quitte, trouvant la musique assez nulle. Dans une soirée style poésie et déclamation, il tombe par hasard sur Patti Smith, peu connue à l'époque. Elle a besoin d'un second joueur de guitare et Ivan ne se fait pas prier. Le groupe Patti Smith Group tient l'affiche du new way, à New -York, et avec la sortie de l'album Horses en 1975, change le style de musique de l'époque. Le groupe joue au CBGB's, club new-yorkais très dans le vent, où alternent les groupes Television, Blondie, Ramones... Avec Patti Smith, Ivan Kral sort encore trois albums: Radio Ethiopia, Easter, Wave (dans lequel Dancing Barefoot est écrit par Ivan Kral), puis Patti dissout le groupe! Temps mort, mais pas pour longtemps!

Iggy Pop cherche un joueur de guitare! Comment ne pas réagir! Ivan n'hésite pas à saisir sa chance. Mauvaise passe pour Iggy, il est accroc à l'alcool et à la drogue. Au début des années quatre-vingts, ils sortent ensemble l'album Party, et écrivent le texte de Bang Bang, chanté par David Bowie, sur son album Never Let Me Down. La rechute d'Iggy pousse Ivan à quitter le groupe. Il craint de le voir claquer sur scène. Avant de joindre le groupe Eastern bloc il joue encore avec John Wait. En début des années quatre-vingt-dix le rocker Kral déménage à Seattle et monte le groupe Native. Il sort un premier disque et retourne en Bohême juste au moment de la Révolution de velours. Le succès est énorme! Native fait une tournée à travers la Tchéquie, la Slovaquie et également en Allemagne, en Suisse, en Autriche. Ca bouge, les salles sont pleines à craquer. Inoubliable, le solo avec Noel Reding au Bunkr, club bien connu des étrangers dans les années quatre-vingt-dix, fermé en raison des plaintes pour bruit excessif. Ivan Kral se charge de la production de groupes tels que Mnaga a Zdorp, Lucie, Walk-Choc-Ice. Il sort encore l'album Nostalgia, Photoalbum et Prohlednuti.

Les ventes baisses, et Ivan Kral doit également faire face aux critiques, tellement acerbes en Tchéquie. Dégoûté, il met les voiles via Etats - Unis. Actuellement, il vit tranquillement dans un petit village en Floride.

Partager

à découvrir

Articles les plus lus

Archives de la rubrique

En savoir plus

Diffusion actuelle en français