Infos du jour Infos du jour

04-10-2017 14:56 | Alžběta Ruschková

Rencontre de Jean-Claude Juncker avec les dirigeants des pays du groupe V4

Le Premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka devrait participer à une rencontre du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker avec les chefs de gouvernement des pays du groupe de Visegrad (V4 - Pologne, Hongrie, République tchèque et Slovaquie), prévue pour le 18 octobre prochain à Bruxelles, ont indiqué des sources diplomatiques.

Cette rencontre doit précéder le Conseil européen qui se tiendra les 19 et 20 octobre prochains. Elle devrait être axée sur l’avenir de l’intégration européenne et sur l’évolution au sein de l’UE depuis la réunion des dirigeants des 27 pays membres en septembre 2016 à Bratislava.

Présidentielle : l’ancien ambassadeur tchèque en France, Pavel Fischer, annonce sa candidature

Directeur de l’institut de recherche empirique STEM et ancien diplomate, Pavel Fischer sera candidat à l’élection présidentielle organisée en janvier prochain. Ancien ambassadeur tchèque en France, proche conseiller politique de Václav Havel quand celui-ci occupait les fonctions de président de la République ou encore ancien directeur des affaires politiques au ministère des Affaires étrangères, Pavel Fischer a recueilli les 10 signatures de sénateurs nécessaires pour officialiser sa candidature, a annoncé l’agence de presse ČTK ce mercredi.

Pour l’instant, trois autres candidats devraient solliciter les suffrages de leurs concitoyens. Il s’agit de l’actuel chef de l’Etat Miloš Zeman qui sera candidat à sa propre succession, du musicien Michal Horáček et de l’ancien directeur de l’Académie des sciences Jiří Drahoš. Les autres candidats déclarés sont nombreux. Tous ont jusqu’au 7 novembre pour déposer 50 000 parrainages citoyens, ou bien 20 signatures de députés ou 10 de sénateurs et ainsi officialiser leur candidature. Pour la seconde fois de l'histoire, l'élection du président de la République tchèque se déroulera au suffrage universel direct.

Prague accueille un symposium sur la politique étrangère de la République tchèque

L’attitude de la République tchèque vis-à-vis de la Russie, les relations entre la Chine et l’Europe centrale pu encore l’avenir des relations tchéco-allemandes : ces sujets sont au cœur d’un symposium international axé sur la politique étrangère de la République tchèque qui se tient ces mercredi et jeudi à Prague.

La 9e édition de cette conférence, organisée par l’Institut des relations internationales, rassemble des experts tchèques et étrangers. Parmi les intervenants figure le ministre des Affaires étrangères Lubomír Zaorálek, ainsi que l’ancien chef de la diplomatie tchèque Alexandr Vondra ou encore l’ex-ambassadeur tchèque en Russie et aux Etats-Unis Petr Kolář.

Protestations à Prague après le référendum en Catalogne

Une quarantaine de personnes se sont rassemblées ce mardi soir devant l’ambassade d’Espagne à Prague pour protester contre les violences policières qui ont émaillé le référendum sur l'indépendance de la Catalogne.

« Ce qui s’est passé dimanche dernier en Catalogne n’a rien à voir avec la démocratie », ont déclaré les représentants de l’Association tchéco-catalane qui avaient convoqué la manifestation. Celle-ci a été soutenue par une centaine de personnes sur les réseaux sociaux.

Prix de sauvegarde du patrimoine national

L’Institut national du patrimoine a remis, mardi, ses prix qui récompensent des actions remarquables de sauvegarde et de mise en valeur des monuments historiques. Le jury a choisi de distinguer plusieurs projets de sauvegarde d’édifices religieux, par exemple ceux de rénovation des églises d’Úštěk, en Bohême du Nord, ou de Horní Maršov, dans la région de Trutnov, dans le nord-est du pays.

L’Institut du patrimoine, ainsi que le public qui a voté en ligne, ont récompensé les auteurs de la rénovation de la rotonde médiévale Saint-Venceslas. Découverte il y a treize ans et rendue accessible aux visiteurs, la rotonde est située à l’intérieur du bâtiment qui abrite la Faculté de mathématiques et de physique de l’Université Charles, dans le quartier pragois de Malá Strana.

A Prague, une exposition sur Masaryk et l’affaire Hilsner

Une nouvelle exposition sur l’affaire Hilsner, une sorte de l’affaire Dreyfus tchèque, a été inaugurée ce mardi dans le nouveau bâtiment du Musée national à Prague. Organisée dans le cadre d’une série d’expositions consacrées au premier président tchécoslovaque Tomáš Garrigue Masaryk et intitulées « Phénomène Masaryk », la manifestation présente notamment l’engagement du futur chef de l’Etat dans le procès.

En 1899, un Juif, Leopold Hilsner, est accusé du meurtre rituel d’une jeune catholique, Anežka Hrůzová. Le procès éveille l’attention du grand public et des autorités, notamment dudit futur président et cofondateur de la Tchécoslovaquie, Tomáš Garrigue Masaryk. Ce dernier prend la défense de Hilsner et demande un nouveau procès. Le juif est néanmoins condamné à la peine de mort, la sentence est commuée un an plus tard en peine de prison à vie. Il n’est gracié qu’en 1918.

Le public pourra découvrir par exemple les notes de Masaryk, sa correspondance avec ses partisans, ou encore différentes caricatures publiées dans ce climat de haine antisémite. L’exposition se tiendra jusqu’à la fin du mois de novembre.

Météo

Ce jeudi, jour de la fête des Eliška, le temps est couvert et pluvieux sur l’ensemble du territoire tchèque. Quelques éclaircies peuvent toutefois apparaître en Bohême du Sud et de l’Ouest. Les températures oscillent entre 14 et 18 °C pour les maximales.