Infos du jour Infos du jour

02-10-2017 14:59 | Pierre Meignan

Les politiciens tchèques condamnent unanimement la répression du référendum catalan

Des politiciens tchèques de tout le spectre politique se sont exprimés ce lundi pour condamner les violences commises par la police espagnole pour perturber le référendum sur l'indépendance de la Catalogne organisée dimanche. Le ministre de la Défense Martin Stropnický (ANO), opposé par ailleurs au fait que la Catalogne se sépare de l'Espagne, estime ainsi que l'usage de la violence par Madrid a été une erreur. Même position chez le social-démocrate Jan Hamáček, le président de la Chambre des députés en fin de mandat, qui considère que la résolution du conflit par la violence n'est pas une bonne chose, de même que "le morcellement de l'Espagne, de l'Italie ou de la Belgique". De son côté, le chef du mouvement ANO, Andrej Babiš a indiqué sur twitter que l'intervention de la police espagnole était selon lui "absolument inacceptable". "Près de 900 blessés, des personnes âgées, des jeunes, des femmes. On est en Europe en 2017 ?", a-t-il encore écrit.

Des eurodéputés tchèques avaient déjà fait part de leur indignation dimanche. Les autorités catalanes revendiquent 2,26 millions de votants pour ce référendum et un chiffre de 90% en faveur de l'indépendance. Le gouvernement de Mariano Rajoy estime pour sa part que le vote n'a pas eu lieu.

Protestations contre Uber : des opérations escargots des taxis à Brno et à Prague

Les chauffeurs de taxi de Brno ont annoncé la tenue d'une opération escargot pour ce lundi. Ils ont ainsi voulu soutenir leurs collègues de Prague qui ont poursuivi leur mouvement de protestation contre les services de type Uber en bloquant, à partir de 10 heures, la principale voie d’accès à l’aéroport de la capitale tchèque. Entre 1 000 et 1 200 chauffeurs de taxi ont participé à cette opération.

Les taxis pragois, qui ont lancé leur mouvement de protestation à la mi-septembre, s’estiment victimes d'une concurrence déloyale et reprochent à la société Uber d’assurer un service de taxi classique sans pour autant respecter la réglementation en vigueur dans le secteur.

Le service Uber existe à Prague depuis deux ans. Il s’est développé également à Brno depuis février dernier. En avril dernier, le tribunal régional de Brno a néanmoins donné suite à la plainte des chauffeurs de taxi locaux en décidant d’interdire son fonctionnement dans la principale ville de Moravie. Les chauffeurs des taxis pragois avaient eux aussi déposé une plainte contre la société Uber. Le tribunal municipal de Prague a néanmoins rejeté leur demande.

La dette tchèque à son niveau le plus faible depuis 2011

La dette publique de la République tchèque a baissé de 3,3 milliards de couronnes durant les trois premiers semestres de cette année pour s'établir aux alentours de 1 610 milliards de couronnes. D'après le ministère des Finances, qui publie ces données ce lundi, c'est le niveau de la dette le plus bas depuis 2011.

A la fin du mois de septembre, le budget de l'Etat était par ailleurs en excédent à hauteur de 17,4 milliards de couronnes, un peu plus qu'au mois précédent. L'an passé, à la même époque, l'excédent budgétaire atteignait 82,3 milliards de couronnes. Selon le ministère, c'est la baisse des aides européennes à la République tchèque qui explique essentiellement cette différence. Pour l'exercice 2017, le budget table sur un déficit de 60 milliards de couronnes.

La République tchèque reste ainsi largement dans le vert pour ce qui est du respect des critères budgétaires de convergence imposés aux pays disposant de l'euro ou souhaitant rejoindre l'eurozone.

La chaîne de distribution Tesco envisagerait de vendre ses supermarchés en Europe centrale

La chaîne de distribution britannique Tesco envisagerait la vente de ses activités en Hongrie et dans d'autres pays de la région centre-européenne, notamment en Tchéquie, en Pologne et en Slovaquie. C'est ce que rapporte le quotidien hongrois Magyar Idők, qui cite un cadre dirigeant du groupe, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat. La décision de l'entreprise serait motivée par la hausse des salaires dans les pays concernés. Or "le plan de développement de Tesco pour cette année ne table pas sur une croissance des salaires", peut-on lire sur l'agence de presse ČTK. La firme pourrait passer à l'action vers le mois de mars prochain.

Tesco est actif depuis 1996 en République tchèque, où le groupe compte actuellement environ 200 magasins. Il est également propriétaire de la franchise Žabka, laquelle représente environ 100 points de vente.

Compétitivité : la Tchéquie reste 31e au classement mondial du WEF

La République tchèque est arrivée 31e du classement global 2017-2018 de la compétitivité publié par le Forum économique mondial (World Economic Forum - WEF), organisation qui organise chaque année le Forum de Davos. Il s’agit du même classement depuis 2015, année de la dernière progression. Pour la neuvième année consécutive, la Suisse arrive en tête de ce classement dans lequel figurent 137 pays. L’Estonie devance la République tchèque de deux places, tandis que la Pologne et la Slovaquie figurent respectivement en 39e et 59e positions. Le rapport du WEF synthétise une centaine de critères regroupés en douze piliers. La prospérité sur le long terme d’un pays dépend donc de facteurs comme les institutions, les infrastructures, la politique macroéconomique, le système de santé et d’éducation, la fluidité et l’efficacité des marchés, l’excellence des entreprises ou encore les innovations et la préparation technologique. Pour la plupart de ces douze critères, le développement de la République tchèque est évalué positivement, à l’exception des infrastructures de transport et de l’agilité technologique.

Coup d’envoi de la Semaine des bibliothèques

La Semaine des bibliothèques, une manifestation qui vise à promouvoir les services et les activités des bibliothèques publiques, débute ce lundi un peu partout en République tchèque. Des lectures publiques, des débats, des visites, des rencontres avec des écrivains et d’autres manifestations culturelles sont au menu de cette 21e édition.

Organisée par l’Association des bibliothécaires et médiateurs d’information de République tchèque, la Semaine des bibliothèques entend cette année promouvoir le travail des bibliothèques auprès des enfants en bas âge. De nombreuses activités pour les enfants d’âge préscolaire sont organisées jusqu’à dimanche prochain. Comme chaque année, le ministre de la Culture décernera aussi le prix de la meilleure bibliothèque de l’année.

L'ex-Pink Floyd Roger Waters de retour à Prague au printemps prochain

Le Britannique Roger Waters se produira à Prague à la fin du mois d'avril prochain. L'ancien membre des Pink Floyd jouera une date dans la capitale tchèque à l'occasion de sa tournée européenne intitulée Us + Them. Le show, prévu le 27 avril, devrait combiner des compositions de l'époque Pink Floyd et d'autres issues de son dernier album, Is This The Life We Really Want?, sorti au mois de juin. La billetterie sera ouverte le 6 octobre.

Le musicien de 74 ans ne découvrira pas pour la première fois la ville de Prague. Son dernier passage professionnel dans la capitale tchèque remonte à 2013 dans le cadre de sa tournée The Wall Live, qui devait être l'ultime tournée de sa carrière.

Météo

L’automne s’installe de la plus terrible des manières ce mardi, jour de la fête des Bohumil en République tchèque. Une pluie déprimante s’abat sur tout le pays tout au cours de la journée et les températures connaissent une baisse tragique. Elles ne dépassent pas les 15 °C pour les maximales.