Infos du jour Infos du jour

10-09-2017 18:19 | Pierre Meignan

Le ministre des Finances ne trouve toujours pas assez d'argent pour la hausse des salaires

Le ministre des Finances Ivan Pilný (ANO) a annoncé qu'il avait augmenté le volet recettes dans le projet de budget pour l'année 2018 de 21 milliards de couronnes (environ 800 millions d'euros). Pourtant, cela serait toujours insuffisant pour satisfaire la demande des syndicats, soutenue par les ministres sociaux-démocrates et par le chef du gouvernement Bohuslav Sobotka, d'augmenter à partir du mois de novembre les salaires des professeurs de 15% et ceux des autres salariés du secteur public de 10%. Selon Ivan Pilný, il manquerait toujours 8 milliards de couronnes pour satisfaire ces revendications. C'est ce que le ministre a fait savoir ce dimanche dans le cadre de l'émission politique dominicale de la Télévision publique tchèque, Les Questions de Václav Moravec.

La hausse des recettes dans le projet de budget a été rendue possible par une réévaluation des prévisions de croissance pour l'année prochaine. En 2018, d'après le ministère des Finances, le PIB tchèque devrait croître de 3,1%, et non pas de 2,8% comme imaginé initialement. La question de la hausse des salaires doit être discutée à l'occasion du conseil des ministres de ce lundi.

Le ministre de l'Intérieur défend sa politique de non-accueil des réfugiés

Le ministre de l'Intérieur, Milan Chovanec, défend dans une lettre ouverte adressée à Dimitris Avramopoulos, le commissaire européen aux affaires intérieures, sa politique restrictive en matière d'accueil des réfugiés. Le social-démocrate justifie de nouveau le refus tchèque d'un accueil basé sur le système de répartition par quotas. Selon Milan Chovanec, la Tchéquie serait en fait l'un des pays à contribuer le plus à la résolution de ladite crise migratoire, mais avec "d'autres moyens". Le ministre cite les policiers tchèques envoyés aux frontières de l'espace Schengen ainsi que l'argent envoyé à certains pays, notamment à la Jordanie ou à la Serbie.

Mercredi, l'eurocommissaire Dimitris Avramopoulos a déclaré que si la Tchéquie, la Pologne et la Hongrie ne modifiaient pas leur position sur la question des quotas, la Commission européenne pourrait porter plainte contre ces pays auprès de la Cour de justice de l'Union européenne.

Législatives : les médias tchèques organisent le débat entre les candidats

Plusieurs médias préparent des débats entre les différents partis et mouvements présentant des candidats aux élections législatives d'octobre prochain. La Télévision publique tchèque diffuse à partir du 15 septembre une série de quatorze débats d'une heure et demie avec des candidats de ces formations, choisis sur la base des intentions de vote des électeurs mesurées par des sondages. Chaque émission, diffusée chaque lundi, mercredi et vendredi sur la chaîne d'information en continu ČT24, s'orientera autour d'un thème donné.

De son côté, la Radio publique tchèque (Český rozhlas) diffusera au mois d'octobre cinq émissions qui prendront la forme d'interviews avec tous les leaders des partis politiques engagés dans le scrutin. Leurs discussions seront retransmises en direct sur deux stations de la radio et les vidéos des échanges seront mis en ligne sur internet.

Des médias privés, tels que Blesk.cz ainsi que Seznam.cz, entendent également organiser leur propre débat préélectoral.

La Tchéquie a vingt ans de retard dans la lutte contre la sécheresse

La sécheresse est, avec les inondations, le principal phénomène dont la menace pour la République tchèque va s'accroître en raison des effets du réchauffement climatique. Face à la situation, Prague aurait commencé à prendre des mesures avec vingt années de retard. C'est ce que pense Richard Brabec (ANO), le ministre de l'Environnement, qui était invité, comme son collègue des Finances Ivan Pilný, à l'émission politique du dimanche de la Télévision publique tchèque. D'après lui, il n'est pas possible de s'adapter efficacement au bouleversement climatique, mais seulement d'en atténuer les conséquences.

D'après le ministre de l'Agriculture, le chrétien-démocrate Marian Jurečka, la sécheresse a détruit cette année des sols tchèques pour des dégâts estimés à 7,5 milliards de couronnes, environ 300 millions d'euros. Richard Brabec estime que le gouvernement pourrait mettre à disposition une somme allant jusqu'à 10 milliards de couronnes pour indemniser les agriculteurs sinistrés.

Football : Plzeň enchaîne, le Slavia patine

Le Viktoria Plzeň réalise le meilleur début de saison de son histoire dans le championnat tchèque. Les joueurs entraînés par Pavel Vrba ont signé ce samedi leur sixième victoire en six matchs, un succès convaincant obtenu sur la pelouse de Liberec (0-3). Seul le Sparta Prague, qui reçoit ce dimanche Karviná, a déjà réussi une telle performance par le passé, à trois reprises. Il avait remporté le championnat à chaque fois.

Le club de Bohême de l'Ouest compte donc dix-huit points au classement de la HET liga. Le Viktoria a ainsi six longueurs d'avance sur le Slavia Prague, le champion de République tchèque en titre, qui n'a pas été capable d'obtenir mieux que le match nul à Olomouc. A noter également samedi les victoires à domicile de Zlín sur Teplice (2-0) et des Bohemians sur le FC Slovácko (1-0).

Météo

La carte de la météo montre une Tchéquie plus divisée que jamais ce lundi, premier jour de la semaine mais également celui de la fête des Denisa. A l'ouest, en Bohême, il fait plutôt ensoleillé malgré quelques passages nuageux. A l'est, en Moravie, le ciel est très couvert et pluvieux. Les températures maximales vont jusqu'à 22 °C.