Infos du jour Infos du jour

04-09-2017 14:54 | Magdalena Hrozínková

La Slovaquie soutient la création du statut d’observateur au sein de la zone euro

Le Premier ministre slovaque Robert Fico a soutenu le projet de création d’un statut d’observateur au sein de la zone euro, proposé la semaine dernière par son homologue tchèque Bohuslav Sobotka (ČSSD). Un tel statut pourrait être donné aux Etats où on ne paie pas en euro pour les rencontres entre les pays de l’eurozone, avec le but de renforcer la cohésion et la confiance entre les pays de la zone euro et les autres, selon le Premier ministre tchèque.

Au cours de la rencontre des gouvernements tchèque et slovaque, qui s'est déroulée ce lundi à Lednice, dans le sud de la Moravie, Robert Fico a annoncé que la Slovaquie souhaitait faire partie des pays qui constituent le « noyau de la zone euro », en précisant que tous les pays membres devraient participer à la prise de décisions au sein de l’UE.

A l’occasion de cette 5e réunion des ministres tchèques et slovaques depuis la partition de la Tchécoslovaquie, Robert Fico et Bohuslav Sobotka ont notamment évoqué les liens très forts qui unissent les deux pays, alors que Prague et Bratislava fêteront en 2018 le 100e anniversaire de la fondation de l’Etat tchécoslovaque.

Rentrée scolaire 2017

Plusieurs centaines de milliers d’écoliers tchèques ont fait leur rentrée ce lundi. Pour la première fois depuis dix ans, les écoles élémentaires ont enregistré une baisse du nombre d’enfants en cours préparatoire : ils sont environ 108 000 cette année, ce qui représente une baisse de plus de 9 000 enfants par rapport aux années précédentes. En revanche, le nombre d’élèves du secondaire a augmenté à 395 000. Les écoles maternelles sont fréquentées par 370 000 enfants, tandis que les écoles primaires accueillent, dans leur ensemble, plus de 920 000 élèves.

Comme de tradition, le président Miloš Zeman ainsi que les représentants du ministère de l’Education ont visité plusieurs écoles en ce jour de rentrée scolaire.

75 ans après l’exécution de l’évêque Gorazd, des cérémonies de souvenir à Prague

Plusieurs commémorations se déroulent ce lundi à Prague, en hommage à l’évêque Gorazd, exécuté par les nazis le 4 septembre 1942, pour avoir apporté son aide aux auteurs de l’attentat contre le Protecteur de Bohême-Moravie Reinhard Heydrich.

Les cérémonies de souvenir ont lieu à la prison de Pankrác, ainsi qu’au champ de tir de Kobylisy. Une messe est célébrée à l’église orthodoxe Saints-Cyrille-et-Méthode, située rue Resslova, dans le centre de Prague, où les parachutistes Josef Gabčík et Jan Kubiš, ainsi que cinq autres membres de la résistance tchécoslovaque qui ont contribué à la préparation de l’attentat ont trouvé refuge grâce à l’évêque Gorazd, avant d’être assassinés par les soldats de la SS.

Fondateur de l'église orthodoxe de Bohême, l’évêque Gorazd a été canonisé par l'Eglise orthodoxe en 1987. Sous son impulsion, quatorze églises orthodoxes avaient été construites sur le territoire tchèque.

Le Prix Antonín Dvořák décerné au pianiste Ivan Klánský

Le pianiste Ivan Klánský est le lauréat 2017 du prestigieux Prix Antonín Dvořák décerné par l’Académie de musique classique dans le cadre du Festival international de musique Dvořákova Praha (La Prague de Dvořák). Concertiste de renommée mondiale, Ivan Klánský, 69 ans, est connu pour ses interprétations d’œuvres de Chopin, Bach, Beethoven, mais aussi de Smetana, Dvořák et Janáček. Ivan Klánský est également professeur à l’Académie tchèque de musique ainsi qu’à la Haute Ecole de musique de Lucerne. Le Prix Antonín Dvořák lui sera remis le 18 septembre prochain par le ministre de la Culture Daniel Herman (KDU-ČSL).

La 17e édition de La Prague Dvořák se déroulera du 7 au 23 septembre. Le pianiste français Jean-Yves Thibaudet, Pavel Haas Quartet ou encore la soprano américaine Ailyn Pérez figurent parmi ses principaux invités.

Tennis – US Open : Kvitová brillamment qualifiée pour les quarts de finale

Petra Kvitová a créé une petite surprise à l’US Open de tennis en se qualifiant pour les quarts de finale aux dépens de Garbine Muguruza, dimanche soir. La Tchèque a battu l’Espagnole, actuelle n° 3 mondiale, en deux sets (7-6, 6-3). Elle a ainsi d’ores et déjà égalé sa meilleure performance à New York, qui remontait à 2015. Elle affrontera mardi l’Américaine Venus Williams pour une place dans le dernier carré du dernier tournoi du Grand Chelem de la saison.

Ce lundi, Karolina Plíšková et Lucie Šafářová, les deux autres joueuses tchèques toujours en lice, disputeront elles aussi leur match comptant pour les huitième de finale, respectivement contre les Américaines Jennifer Brady (91e mondiale) et Coco Vandeweghe (22e). En cas de victoires, les deux filles se retrouveront en quarts de finale.

Foot – Coupe du monde – Eliminatoires : les Tchèques contraints de s’imposer en Irlande du Nord

L’équipe de République tchèque de football dispute un match de la dernière chance ce lundi soir à Belfast, trois jours après la défaite (1-2) concédée contre l’Allemagne à Prague. Si elle veut entretenir un petit espoir de participer aux barrages qualificatifs pour la Coupe du monde 2018, la Reprezentace doit absolument s’imposer en Irlande du Nord, adversaire sur lequel elle compte sept points de retard alors que seules trois journées figurent encore au programme du groupe C.

Tout autre résultat qu’un succès éliminera définitivement les Tchèques, qui n’ont plus participé à un Mondial depuis 2006.

Météo

Un beau temps ensoleillé est prévu mardi, jour de la fête des Boris. Des nuages apparaîtront toutefois en Moravie, à l’est du pays. Les températures seront comprises entre 20°C et 24°C.