Infos du jour Infos du jour

21-08-2017 15:07 | Pierre Meignan

La République tchèque commémore les 49 ans depuis l’invasion soviétique

Ce lundi, exactement 49 ans se sont écoulés depuis l’invasion de la Tchécoslovaquie par les armées de cinq pays du pacte de Varsovie en 1968. Différents actes de commémoration se tiennent un peu partout en République tchèque, et notamment à Prague.

Une cérémonie en présence du président de la Chambre des députés, Jan Hamáček, de la vice-présidente du Sénat, Miluše Horská, et de plusieurs représentants municipaux, a eu lieu à 11 heures devant le bâtiment principal de la Radio publique tchèque, rue Vinohradská. Sur la place Venceslas, les Pragois ont rendu hommage aux victimes de l’invasion, avec une lecture publique de leurs noms. Dans l’après-midi, différents concerts y étaient organisés.

Dans la nuit du 20 au 21 août, les armées de cinq pays du pacte de Varsovie, menées par les Soviétiques, envahissaient la Tchécoslovaquie pour empêcher la tentative des communistes libéraux de réformer le régime, processus connu sous le nom de « Printemps de Prague ». L’invasion a fait 137 morts et des centaines de blessés. Des forces d'occupation sont restés dans le pays jusqu’à la chute du régime communisme en 1989, et les derniers soldats ne sont partis qu'en 1991.

Mémoire rom : le gouvernement valide l'acquisition de la ferme de Lety

Réuni en conseil des ministres ce lundi, le gouvernement a validé l'acquisition de la porcherie de Lety, laquelle, située sur le site d'un ancien camp d'internement destiné aux Roms pendant la Seconde Guerre mondiale, est au cœur d'une longue polémique sur la mémoire du génocide rom. L'annonce a été faite sur le réseau social Twitter par le ministre en charge des droits de l'Homme, le social-démocrate Jan Chvojka. L'Etat n'a jusqu'alors pas dévoilé la somme à laquelle il a convenu avec l'actuel propriétaire de la porcherie, la société AGPI, de son achat. "C'est une bonne chose qu'après vingt ans, cette affaire très sensible soit enfin résolue", a commenté pour l'agence de presse ČTK Jan Čech, l'un des cadres dirigeants de la firme AGPI.

Entre août 1942 et mai 1943, un peu plus de 1 300 Roms tchèques ont été détenus dans le camp de Lety, parmi lesquels 327 y sont morts tandis que plus de 500 autres y ont séjourné avant d’être transférés à Auschwitz.

Ministre de l'Intérieur : les récents attentats ne changent rien à la situation en Tchéquie

Le ministre de l'Intérieur, le social-démocrate Milan Chovanec, a fait un point face aux journalistes ce lundi suite aux récents attentats survenus en Europe et en particulier à celui de Barcelone. D'après lui, rien ne permet d'affirmer qu'il y aurait un lien entre ces événements et la République tchèque. Aussi, le niveau de sécurité en vigueur y reste inchangé. Mardi, le ministre doit participer à une réunion avec des responsables des services de renseignements tchèques. Selon Milan Chovanec, cela ne devrait pas non plus influencer le niveau de sécurité. Celui-ci est depuis mars de l'année dernière et les attentats de Bruxelles placé au niveau un de menace terroriste (sur une échelle de quatre niveaux, le troisième étant le plus élevé).

Par ailleurs, le social-démocrate a indiqué qu'il réagirait également aux incidents qu'a connus Marseille ce lundi matin. Un chauffeur au volant d'une fourgonnette a foncé sur deux abris-bus de la cité phocéenne, tuant une personne et en blessant une autre.

Gouvernement : nouvel ajournement de la discussion sur la politique familiale

Le gouvernement tchèque a décidé d'ajourner de nouveau la discussion portant sur le projet de politique familiale portée par la ministre du Travail et des Affaires sociales, la sociale-démocrate Michaela Marksová. Élaboré par des démographes, des sociologues et des économistes, il consiste en la définition d'orientations permettant d'encourager la natalité et de faire face au vieillissement de la population. Le projet table notamment sur de nouvelles aides au logement, sur une hausse des allocations liées aux congés parentaux, ou encore sur la gratuité des crèches et des écoles maternelles.

Il ne fait cependant pas l’unanimité au sein de la coalition gouvernementale puisque le ministère des Finances, dirigé par le mouvement ANO, n'est pas d'accord avec son coût, estimé de 20 à 30 milliards de couronnes chaque année, et que les chrétiens-démocrates, qui disent défendre le modèle de la "famille traditionnelle", sont très critiques à son encontre. Le gouvernement aurait déjà dû se pencher sur le texte en juillet mais la discussion avait déjà alors été repoussée.

L’armée aidera les vétérinaires à lutter contre la peste porcine africaine

Quatre vétérinaires militaires aideront désormais leurs collègues de l’Administration vétérinaire tchèque à lutter contre la peste porcine africaine. Les vétérinaires de l’armée tchèque seront envoyés à l’Institut de l’assainissement à Mankovice (Moravie-Silésie) où ils examineront des sangliers retrouvés morts, a fait savoir le ministère de la Défense. D’après Lada Ferkálová, de l’Agence de santé militaire, l’armée est prête à soutenir davantage les vétérinaires civils, par exemple dans le cas d'une intensification de la chasse aux sangliers.

La maladie, qui n’affecte pas l’homme mais qui est presque toujours mortelle pour les animaux infectés, touche la région de Zlín, en Moravie du Sud, depuis la fin du mois de juin. Les autorités vétérinaires ont pour l’instant recensé 90 sangliers morts après avoir été contaminés.

Tennis : deux Tchèques en tête du classement WTA

Pour la première fois de son histoire, le tennis tchèque a deux joueuses numéro un mondial des classements WTA. Alors que Karolína Plíšková continue à occuper la première place du classement en simple, Lucie Šafářová a pris ce lundi la tête du classement mondial du double féminin. La Tchèque, associée à sa compatriote Barbora Strýcová, a grimpé suite à sa qualification, vendredi, pour les demi-finales du tournoi de Cincinnati. Lucie Šafářová, âgée de 30 ans, déloge ainsi de la première place sa partenaire habituelle en double, l’Américaine Bethanie Mattek-Sands.

Football : le Viktoria Plzeň confirme sa première place du championnat

Le Viktoria Plzeň est allé chercher dimanche en fin de journée une quatrième victoire consécutive en championnat sur le terrain de Jihlava (1-2). Un succès qui a mis du temps à se dessiner puisque les locaux ont inscrit un but après seulement 27 secondes de jeu et que l'égalisation, signée Patrik Hrošovský, n'est intervenue qu'à la 69e minute. Marek Bakoš a inscrit le but de la victoire dans les arrêts de jeu.

Après quatre journées, le Viktoria Plzeň est donc seul en tête de la HET liga avec douze points au compteur. Le Sigma Olomouc, fort de sa nette victoire contre Brno (3-0), occupe la deuxième place. On trouve ensuite les poids lourds du championnat que sont le Sparta Prague, qui a signé sa deuxième victoire de la saison vendredi contre le FC Slovácko (1-0), et le Slavia Prague, qui n'a pas été capable de prendre l'ascendant sur les Bohemians Prague (0-0), dans le toujours très disputé derby du roi de Vršovice.

Météo

Comme les jours précédents, les phases ensoleillées alternent avec des périodes plus nuageuses ce mardi, jour de la fête de Bohuslav Sobotka. Ceci est valable sur tout le territoire tchèque. Il peut cependant aussi pleuvoir en Moravie-Silésie, au nord-est du pays. Quant aux températures, elles vont de 20 à 24 °C pour les maximales.