Infos du jour Infos du jour

18-08-2017 15:01 | Alžběta Ruschková

Les politiciens tchèques condamnent l'attentat survenu à Barcelone

Le monde politique tchèque a exprimé son indignation et sa solidarité après l'attentat survenu jeudi en fin de journée à Barcelone, où des présumés terroristes ont utilisé une fourgonnette pour foncer sur la foule sur les Ramblas. Le Premier ministre tchèque, le social-démocrate Bohuslav Sobotka, a jugé sur le réseau social Twitter qu'il s'agissait d'une "attaque terroriste abjecte à l'encontre de personnes innocentes". Il a également fait part de ses condoléances aux proches des victimes et souhaité un bon rétablissement aux personnes blessées. Le chef de l'Etat, Miloš Zeman, a envoyé ses condoléances au roi espagnol Philippe VI. Le président de la Chambre des députés, le social-démocrate Jan Hamáček, a lui aussi évoqué "une attaque terroriste abominable et lâche". "Nous devons passer des mots aux actes et arrêter ce terroriste infâme", a déclaré pour sa part Karla Šlechtová (ANO), la ministre en charge du développement régional. L'agence de presse ČTK note que la politicienne ne précise pas de quels actes il pourrait s'agir. Ce vendredi soir, la tour de Petřín sera symboliquement éclairée aux couleurs du drapeau espagnol.

Selon un bilan provisoire des autorités catalanes, l'attaque de Barcelone, revendiquée par le groupe Etat islamique, a fait 14 morts et plus d'une centaine de blessés. Deux personnes ont été arrêtées. Vers minuit, la police aurait empêché une nouvelle attaque sur le même mode opératoire à Cambrils, une station balnéaire située au sud de la métropole catalane.

Bohuslav Sobotka : pas de risque d’attaque terroriste en République tchèque

La République tchèque n’est pas menacée par une attaque terroriste. Il n’est donc pas nécessaire de renforcer des mesures de sécurité. C’est du moins ce qu’a annoncé le Premier ministre, Bohuslav Sobotka, ce vendredi, un jour après l’attentat survenu à Barcelone. Le chef du gouvernement a également indiqué qu’aucun Tchèque n’avait été blessé ou tué lors de l’attaque qui a fait 14 morts et plus d’une centaine de blessés.

Le ministre de l’Intérieur, Milan Chovanec, lui aussi, confirme les propos de Bohuslav Sobotka et affirme que l’attentat de Barcelone n’a aucun rapport avec la Tchéquie.

L'ambassadeur français à Prague critique les conditions d'un appel d'offre du ministère des Transports

Dans une lettre adressée au ministre des Transports Dan Ťok (ANO), l'ambassadeur français en poste à Prague, Roland Galharague, se plaint des conditions dans lesquelles des entreprises peuvent prendre part à un appel d'offres pour le système électronique des péages sur les autoroutes. D'après le diplomate, l'appel d'offres discrimine clairement les sociétés françaises qui n'ont pas la possibilité de mettre en avant des précédents contrats passés au Canada et aux Etats-Unis. Il critique aussi la condition qui prévoit de faire état d'une expérience sur un réseau autoroutier de plus de mille kilomètres.

De surcroît, l'ambassadeur estime que l'appel d'offres est taillé sur mesure pour la multinationale autrichienne Kapsch. Dans une lettre d'avertissement, la Commission européenne reprochait la même chose à la Tchéquie en début d'année. Tomáš Neřold, le porte-parole du ministère des Transport, a fait savoir qu'une réponse officielle était en préparation mais qu'il considérait ces critiques comme infondées.

Il n'y a plus de maïs génétiquement modifié cultivé en Tchéquie

Plus aucun cultivateur ne fait pousser du maïs génétiquement modifié en République tchèque. C'est ce qu'a fait savoir ce jeudi Markéta Ježková, la porte-parole du ministère de l'Agriculture. Déjà l'an passé, la surface cultivée avait baissé de plus de neuf dixièmes. Il ne restait plus qu'un seul cultivateur qui faisait pousser ce maïs sur 75 hectares dans la région de Pardubice, à l'est de la Bohême. Depuis 2008, le maïs génétiquement modifié n'a cessé de reculer en Tchéquie. A l'époque, cela représentait tout de même une surface cultivée de 8 300 hectares. Le ministère explique cette chute par la difficulté à écouler ce maïs. La rigidité du cadre administratif a également contribué à l'éradication de ces OGM en République tchèque.

Prague : le toit du palais Lucerna ouvre au public

Les habitants de Prague ont une nouvelle possibilité de visiter le toit du palais Lucerna, situé dans le centre de la capitale tchèque. Environ 1 000 mètres carrés du toit-terrasses de ce bâtiment historique, construit en 1920 par le grand-père de l’ancien président Václav Havel, seront en effet ouverts au public à partir de ce vendredi et jusqu’à mercredi prochain.

Le lieu s’ouvre pour la première fois après de grands travaux de rénovation. D’après son locataire Ondrej Kobza, le toit pourrait prochainement être ouvert pour de bon. L’activiste culturel y entend créer un petit jardin communautaire et organiser différents événements. Confisqué par le régime communiste, le palais Lucerna appartient de nouveau à la famille Havel depuis 1989.

Football - Ligue Europa : le Viktoria Plzeň fait un pas vers la phase finale

Le Viktoria Plzeň disputait ce jeudi soir le match aller des barrages de la Ligue Europa et le club de Bohême de l'Ouest a fait un pas important vers la qualification en phase finale grâce à une victoire devant son public face à l'AEK Larnaka (3-1). Les Tchèques sont pourtant passés tout près de la correctionnelle, encaissant un but dès la 8e minute de jeu et manquant miraculeusement d'en prendre un deuxième jusqu'à l'égalisation à la 29e minute. Le coach tchèque, Pavel Vrba, reconnaissait à l'issue de la rencontre que le scénario aurait pu être tout autre. "Nous avons survécu à la mort et nous devons profiter de la déception des Chypriotes de n'avoir pas pu nous punir davantage. Je pense que nous serons bien plus conséquents à Chypre. Le match retour, en terrain chaud, y sera très difficile", a commenté l'ancien sélectionneur de la Reprezentace. Ce match retour aura lieu la semaine prochaine. On saura alors si Plzeň rejoint Zlín, et probablement le Slavia Prague, mal engagé dans les barrages de la Ligue des champions, en phase finale de la Ligue Europa.

Météo

Le ciel se couvre et le temps se refroidit ce samedi, jour de la fête des Helena. La pluie est attendue sur l’ensemble du territoire tchèque. Les température maximales oscillent entre 19 et 23 °C, et ne dépassent que rarement les 14 °C en montagne.