Infos du jour Infos du jour

30-11-2016 14:52 | Alžběta Ruschková

La concurrence entre chauffeurs tchèques et français au coeur de la rencontre entre François Hollande et Miloš Zeman

La nouvelle réglementation française qui impose à tout conducteur traversant le territoire français, dont aussi des chauffeurs tchèques, d’être payés au smic, sera prochainement traité par les ministres tchèque et français de l’Industrie et du Commerce. C’est ce qu’ont annoncé le président Miloš Zeman et son homologue français François Hollande, qui effectue ce mercredi une visite en République tchèque, après leur rencontre au Château de Prague. Pour Miloš Zeman, cette mesure qui complique la situation des camionneurs tchèques, est « la seule chose qui nuit aux relations franco-tchèques ». Or, selon François Hollande, la libre circulation en Europe ne peut pas être abusée pour la violation des règles de la compétition économique. « Il faut faire différence entre le transport intérieur et international. C’est la raison pour laquelle nous demanderons à nos ministres de travailler sur une éventuelle adaptation de ce principe », a toutefois annoncé le chef d'Etat français.

Les présidents ont parlé également de la coopération économique, notamment dans les domaines de l’industrie de la défense ou de la construction d’une ligne ferroviaire à grande vitesse. Enfin, la situation en Ukraine et en Syrie, la migration et la lutte contre le terrorisme figuraient au programme des discussions. François Hollande a notamment remercié la République tchèque d’avoir envoyé ses soldats au Mali, Miloš Zeman a pour sa part apprécié que la France ne soutienne pas l’introduction de quotas obligatoires de répartition de réfugiés.

Prévue initialement pour juillet dernier, la visite de François Hollande en République tchèque avait été annulée à deux reprises, suite aux attaques terroristes de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray. La dernière rencontre des présidents tchèque et français remonte à septembre 2014. Il s’agit également de la première visite d’un président français à Prague depuis 2011.

Remaniement ministériel : le président nomme les nouveaux ministres de la Santé et en charge des droits de l’Homme

Dans le cadre du remaniement ministériel annoncé par le Premier ministre Bohuslav Sobotka, le president Miloš Zeman a nommé, ce mercredi dans la matinée, Miloslav Ludvík nouveau ministre de la Santé et Jan Chvojka celui en charge de droits de l’Homme. Les deux hommes remplaceront en fonction respectivement Svatopluk Němeček et Jiří Dienstbier, révoqués il y a environ une semaine. Pour Bohuslav Sobotka, ce remaniement, qui arrive à peine un an avant les prochaines élections législatives avec pour objectif de redynamiser le gouvernement, s’explique notamment par la nécessité d’effectuer des changements après la déroute électorale des sociaux-démocrates aux régionales et aux sénatoriales d’octobre dernier. Suite à sa nomination, le nouveau ministre de la Santé, Miloslav Ludvík, a indiqué que ses priorités seraient notamment de résoudre la pénurie d'infirmiers, de réduire la charge administrative pour le personnel des hôpitaux et d'ancrer les droits des patients dans la législation. De son côté, Jan Chvojka devrait, à en croire Bohuslav Sobotka, se focaliser notamment sur la situation dans les localités socialement exclues.

Le Sénat s’est distancié de la déclaration d’amitié à la Chine

Le Sénat a donné suite au conseil du parti d’opposition gouvernementale ODS et s’est distancié de la récente déclaration d’amitié à l’égard de la Chine, signé aussi par le président de la Chambre haute du Parlement Milan Štěch. Ses membres ont notamment désigné le contenu de ce document comme une opinion privée de M. Štěch qui n’avait rien à voir avec la position officielle du Sénat. La déclaration, signée par le chef d’Etat, le Premier ministre et les présidents des deux chambres du Parlement, visait à rassurer Pékin après que le ministre de la Culture, Daniel Herman, a rencontré le dalaï-lama de passage à Prague. Ses critiques la considèrent comme servile et inutile et accusent le gouvernement d'avoir abandonné les principales valeurs de la République tchèque. Cependant, pour le ministre tchèque des Affaires étrangères, Lubomír Zaorálek, le texte a seulement confirmé les accords bilatéraux qui avaient été conclu entre les deux pays auparavant.

Sida : nombre record de nouveaux séropositifs depuis le début de l’année

Le nombre de nouveaux cas de séropositivité détectés en République tchèque entre le début de l’année et la fin du mois de novembre a déjà dépassé le bilan total pour l’année 2015 qui s’était établi à 266. L’information a été communiquée ce mercredi par Vratislav Němeček du Laboratoire national de référence pour le sida. Les chiffres exacts restent toutefois pour l'instant inconnus. Depuis 2003, le nombre de nouveaux cas de séropositivité augmente régulièrement. « Pendant ces quatorze années, ce chiffre a quintuplé », a ajouté Vratislav Němeček. Selon les spécialistes, cette tendance est due notamment au fait que l’Etat investit moins dans la prévention et les gens ont ainsi moins peur de la maladie et prennent moins de précautions pour se protéger.

Une exposition à Prague présentera l’écrivain Henryk Sienkiewicz dans son contexte tchèque

Une exposition qui veut présenter l’écrivain polonais Henryk Sienkiewicz dans son contexte tchèque ouvre ses portes ce mercredi à l’Académie des sciences à Prague. Organisée à l’occasion du 100e anniversaire de la mort et du 170e anniversaire de la naissance du Prix Nobel de littérature en 1905, ainsi que du 120e anniversaire de la parution de son roman « Quo vadis », cette exposition propose de découvrir les réactions tchèques sur l’œuvre de cet auteur, ses endroits préférés dans les pays tchèques ou le voyage de ses dépouilles mortelles à travers la Tchécoslovaquie.

Outre l’exposition, un riche programme culturel est préparé pour commémorer cette personnalité de la littérature mondiale. Il s’agit notamment de la « Nuit avec Henryk » qui se tiendra ce jeudi au cinéma Bio Oko à Prague. Cet événement commencera avec l’inauguration de l’exposition « Henryk dans les bulles » qui présentera les meilleurs bandes dessinées inspirées de la vie et de l’œuvre de cet artiste, créées à l’occasion d’un concours lancé par l’Institut polonais à Prague, ainsi que certaines adaptations tchèques de ses romans. La manifestations se poursuivra ensuite avec la projection du film « Les croisés », tourné sur les motifs d’un roman éponyme de Sienkiewicz.

La statue « Huitième jour » de l’artiste franco-tchèque Franta sera prochainement vendue à la ville de Třebíč

La ville de Třebíč va acheter une statue en bronze de l’artiste français d’origine tchèque, František Mertl, dit Franta. Intitulée « Huitième jour », l’œuvre haute de 215 centimètres a été créé en 1993 et représente un homme n’ayant qu’une main. Installée actuellement à la Galerie Franta à Třebíč qui l’a empruntée gratuitement pour une période de deux ans, la statue coûtera à la mairie 40 000 euros. Né dans cette ville située dans la région de Vysočina (Moravie) en 1930, František Mertl a fui son pays après le coup de Prague et vit depuis la fin des années 1950 en Provence. Ses œuvres sont exposées un peu partout dans le monde, notamment à New York, à Amsterdam, à Jérusalem, à Paris et dans plusieurs autres villes en France.

Météo

Le début du mois de décembre s’annonce couvert et neigeux. Ce jeudi, jour de la fête des Iva, les chutes de neige apparaissent tout d’abord dans la partie nord-est du pays, ensuite un peu partout en République tchèque, à l’exception de Prague. Les températures vont de -1 à 3 °C pour les maximales.

à découvrir

Archives

décembre 2016

lumamejevesadi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031

novembre 2016

lumamejevesadi
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

octobre 2016

lumamejevesadi
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31

Archive complète

Diffusion actuelle en français