Infos du jour Infos du jour

11-01-2016 19:59 | Alžběta Ruschková

La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini en visite à Prague

En visite à Prague ce lundi, la Haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité Federica Mogherini a salué "la position constructive et équilibrée de la République tchèque" dans tous les domaines de coopération avec l'Union européenne. Une remarque qui s'applique également à la façon dont le gouvernement tchèque gère la question des réfugiés, un thème largement abordée par la vice-présidente de la Commission avec le ministre tchèque des Affaires étrangères Lubomír Zaorálek (ČSSD). Tous les deux ont affirmé que le plus important pour la diplomatie européenne était de faire preuve d'unité. La visite de Federica Mogherini, initialement prévue en novembre dernier, se poursuit avec un débat sur l'avenir de l'Europe ainsi qu'avec des rencontres avec le président de la Chambre des députés Jan Hamáček (ČSSD) et le ministre de la Défense Martin Stropnický (ANO).

Le site néonazi White Media diffuse de nouveau des courriels de Bohuslav Sobotka

Le site néonazi White Media a diffusé à nouveau des courriels attribués au premier ministre Bohuslav Sobotka. Après avoir publié une première série de mails, et tandis que le compte twitter du chef du gouvernement avait été piraté fin décembre, les "hackeurs nationalistes", ainsi qu'ils se présentent, menacent de mettre en ligne l'intégralité de sa correspondance. Selon eux, la boîte mail du premier ministre contiendrait des documents ayant été placés sous le sceau du secret. Comme Bohuslav Sobotka l'a déjà fait précédemment, Martin Ayrer, le porte-parole du gouvernement, nie cette information. De son côté, le ministère de l'Intérieur considère que les actes de ces individus sont une attaque menée contre la démocratie et leurs propos une grossière manipulation des faits. Le site incriminé est basé aux Etats-Unis, ce qui complique la tâche des enquêteurs.

Hausse du chômage à 6,2% en décembre

Le taux de chômage s'est établi à 6,2% au mois de décembre, en hausse de 0,3 point par rapport à novembre. Ces chiffres publiés par le Bureau du travail de République tchèque, l'équivalent de Pôle emploi en France, correspondent à la première hausse depuis plusieurs mois. Sur un an, le chômage a tout de même baissé de 1,3 point. Selon Kateřina Sadílková, la directrice générale de l'institution, la hausse observée en décembre s'expliquerait par le fait que de nombreux contrats de travail expirent en fin d'année et ne sont renouvelés, dans certains secteurs, qu'au printemps. Dans le même temps, le nombre de postes vacants, à 102 545, a connu une légère baisse. Kateřina Sadílková indique que de nombreuses entreprises ont déjà renforcer leurs effectifs cette année et que les employeurs attendent traditionnellement le début de l'année pour réaliser de nouvelles embauches. Ce nombre de postes vacants reste d'ailleurs le plus élevé pour un mois de décembre depuis 2008.

La sécurité du Château de Prague devrait désormais être renforcée

Dans les cinq ans à venir, le nombre de policiers assurant la sécurité du Château de Prague, siège du président de la République tchèque, devrait augmenter de moitié. Selon le président de la police tchèque, Tomáš Tuhý, quelque 100 policiers devraient ainsi renforcer notamment la garde qui surveille l’intérieur du Château – dont surtout l’accès au bureau du président – et la garde rapprochée du président. « Le monde change. Prague rejoint différentes activités de lutte anti-terroriste, nous fournissons des armes aux Kurdes, nous pouvons donc devenir le cible des organisations tels que l’Etat islamique » a indiqué le ministre de l’Intérieur Milan Chovanec. Le président, lui, demande de prendre également d’autres mesures de sécurités, tels que l’installation d’un nouveau système de surveillance par caméra ou des portiques de sécurité.

L’armée tchèque vise à moderniser son équipement

Avant 2029, l’armée tchèque augmentera le nombre de ses véhicules blindés de 200. Premiers parmi ces chars modernes devraient arriver en 2019 afin de remplacer des pièces démodées. Un autre investissement prévu se dirigera vers l’achat de 49 canons, 8 radars mobiles 3D ou 12 hélicoptères polyvalents. La première phase de modernisation qui s’achèvera probablement en 2025, devrait coûter à peu près 460 milliards de couronnes (près de 17 milliards d’euros). En 2016, l’armée veut consacrer davantage d’argent également à l’augmentation du nombre de soldats et à l’achat de la munition et des provisions.

Les unités de lutte contre la corruption désormais également dans les régions

La police de lutte contre la corruption, Kobra, commence à opérer également dans les régions. Après la première année de son activité, au cours de laquelle cette unité nationale a révélé des évasions fiscales au montant de 1,9 milliards de couronnes (près de 70 millions d’euros), on peut s'attendre à la création des unités pareilles même au niveau régional. Dans les deux ans à venir, ces unités devraient ainsi employer quelque 150 policiers. L’augmentation du nombre d’experts dans la lutte contre la corruption fait partie d’une nouvelle conception de la police tchèque qui devrait prochainement augmenter le nombre du personnel de 4000 personnes.

Le nombre de demandes de citoyenneté tchèque a augmenté en 2015

Le ministère de l’Intérieur a enregistré un nombre élevé de demandes de citoyenneté tchèque en 2015. La majorité de demandeurs sont originairement de nationalité ukrainienne, biélorusse, slovaque et vietnamienne. Selon le ministère, cette nouvelle hausse de l’intérêt serait due à une loi qui, depuis deux ans, permet de posséder une double nationalité. Avant le changement de cette dernière en 2014, quelque 2000 personnes ont demandé chaque année la citoyenneté tchèque, en 2015 plus de 3000 candidatures ont été déposées. S’il s’agit le plus souvent des jeunes étrangers ayant passé la plupart de leur vie sur le territoire tchèque, le ministère signale cependant que dans le contexte de l’actuelle crise migratoire, les critères d’octroi de la citoyenneté peuvent désormais changer.

Education : L’instruction à domicile pourrait être possible même en 2nd degré de l’école primaire

Les parents tchèques pourraient enseigner leur progéniture à domicile même au cours du second degré de l’école primaire (les enfants entre 11 et 15 ans). Cette forme d'instruction, qui concernerait quelques centaines d’élèves, a une restriction : le parent assurant l’éducation de son enfant devrait être titulaire d’une formation universitaire. Présentée par la députée Anna Putnová de TOP 09, cette initiative est néanmoins largement critiquée par l’opposition, et notamment par l’actuelle ministre de l’Education Kateřina Valachová. Cette dernière s’oppose en premier lieu à la qualification insuffisante des parents pour assurer une éducation de qualité d’une telle variété de matières. En ce qui concerne les élèves du premier degré, la possibilité d'instruction à domicile est entrée en vigueur dans la législation tchèque en 2005.

Les sociétés d’assurance maladie pourraient rembourser l’usage du cannabis

L’usage thérapeutique du cannabis en République tchèque pourrait être remboursé à l'avenir par les sociétés d’assurance maladie. C’est ce qu’a affirmé le ministre de la Santé, Svatopluk Němeček, tout en précisant que cela pourrait être possible pour certains patients dès cette année. Les vertus médicinales du cannabis peuvent aider les personnes atteintes de problèmes neurologiques ou oncologiques à traiter la douleur. La loi autorisant son usage à des fins thérapeutiques est entrée en vigueur au printemps 2013. Cependant seule une trentaine de patients utilisent la substance à l’heure actuelle, un faible nombre qui s'explique notamment par son prix élevé, quelque 300 couronnes (près de 11 euros) par gramme.

Une directive pourrait bientôt interdire certains produits alimentaires dans les écoles tchèques

Une nouvelle directive élaborée par les ministères de l’Education et de Santé vise à interdire la distribution de certains produits alimentaires dans les écoles tchèques. Des boissons énergétiques ou contenants de la caféine et des édulcorants de synthèse, ainsi que des produits avec une grande quantité du sucre, de la mayonnaise ou du ketchup qui représentent, selon l’Inspection scolaire tchèque, l’une des principales causes de l’obésité chez les enfants, ne devraient plus faire partie des produits accessibles dans les distributeurs automatiques et dans les cafétérias situés à l'intérieur d'un établissement scolaire. Si un amendement à la loi scolaire interdit à partir du 1er septembre 2015, toute publicité et vente d’aliments « en contradiction avec les exigences d’une alimentaire saine », aucune directive précisant de quels produits s’agit-il, n’était pour l’instant établie.

Météo

Le ciel est couvert partout en République tchèque ce mardi, jour de la fête des Pravoslav. Quelques petites averses, et éventuellement chutes de neige, restent possible localement. Les températures varient entre 3 et 7 °C pour les maximales.

à découvrir

Archives

décembre 2016

lumamejevesadi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031

novembre 2016

lumamejevesadi
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

octobre 2016

lumamejevesadi
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31

Archive complète

Diffusion actuelle en français