Infos du jour Infos du jour

04-11-2015 18:58 | Anna Kubišta

La République tchèque veut attirer des travailleurs ukrainiens qualifiés grâce à une procédure de visa accélérée

A partir de ce mois de novembre, la République tchèque met en place une procédure d’obtention de visa accélérée afin de faire venir dans le pays des travailleurs ukrainiens qualifiés, qui pourraient exercer leurs compétences en tant que spécialistes informatiques ou techniques. Il s’agit là d’un projet pilote qui facilite l’obtention d’un permis de travail pour les étrangers prêts à occuper des postes vacants dans les entreprises tchèques. Le premier ministre Bohuslav Sobotka et le ministre des Affaires étrangères Lubomír Zaorálek, ont présenté ce projet destiné à accueillir quelque 500 experts ukrainiens.

Le ministère du Travail et des Affaires sociales entend renforcer les services destinés aux familles et ne veut pas supprimer les foyers pour enfants

Le ministère du Travail et des Affaires sociales projette de renforcer la prévention et les services destinés aux familles. A contrario, moins de fonds seront alloués pour les séjours des enfants en foyers. Le ministère n’entend toutefois pas les supprimer définitivement. Une annonce de la ministre du Travail et des Affaires sociales Michaela Marksová. La République tchèque fait depuis des années l’objet de critiques de la part d’institutions tchèques et internationales en raison du nombre trop important d’enfants placés en foyers et de l’éparpillement des soins destinés aux enfants en danger, qui relèvent de trois ministères : le ministère du Travail, de l’Education et de la Santé. Ce mercredi, Michaela Marksová devait signer un mémorandum avec ses collègues des autres ministères, visant à regrouper les soins destinés aux enfants en danger sous la houlette de son ministère. La signature n’a toutefois pas eu lieu. Michaela Marksová a justifié ce délai par des « questions d’organisation ».

Le Château de Prague veut renforcer le système de sécurité du site

Le chancelier du Château de Prague Vratislav Mynář a annoncé ce mercredi que la sécurité du site, haut lieu touristique de République tchèque mais aussi siège de la présidence de la République, allait être renforcée. Des portiques de sécurité pourraient par exemple être installés à l’entrée de la cathédrale Saint-Guy. De même, le bureau du président souhaite achever le système de surveillance caméra censé contrôler les environs du Château. Des mesures de sécurité renforcées devraient également être mises en place dans les deux rues qui montent au Château.

Faute de migrants, le camp provisoire de Poštorná est démonté

Les pompiers ont commencé mercredi à démonter les tentes installées à Poštorná, près de Břeclav et des frontières autrichienne et slovaque. Ce camp provisoire avait été monté près d'une prison début septembre en perspective d'une arrivée massive de migrants, qui ont en fait évité le territoire tchèque. Les vingt-cinq grandes tentes sont démontées et rangées dans un hangar. La mise en place de ce camp avait provoqué de vives réactions dans la région. Selon le maire de Břeclav, Pavel Dominik,"au vu de la situation actuelle on pourrait penser que ce camp était inutile, mais il a été installé quand la situation était sérieuse avec la menace d'une arrivée de migrants en grand nombre".

Le PEN Club tchèque critique le président tchèque pour ses déclarations sur les réfugiés

Le président Miloš Zeman suscite la peur au sein de l'opinion publique à propos des réfugiés et met en cause des institutions publiques telles que le médiateurs de la République ou les institutions de l'ONU, estiment les représentations de la filiale tchèque du PEN Club. Ces derniers ont envoyé une lettre ouverte dans ce sens au chef de l'Etat. « Sous prétexte de la menace de l'islamisme radical, vous incitez, monsieur le président, à refuser de l'aide à des gens en détresse qui ont tout perdu et s'efforcent de recommencer à zéro, » déplorent les auteurs de la lettre. Ces derniers critiquent également Miloš Zeman pour son aversion vis-à-vis des lettrés, des personnalités académiques et du monde scientifique. Ils l'appelent également à faire en sorte que la République tchèque ait une bonne réputation à l'étranger et à ne pas avoir recours à des racourcis dangereux qui donnent une mauvaise image du pays.

La Pussy Riot Maria Alekhina révoltée par le traitement des réfugiés en République tchèque

De passage en République tchèque dans le cadre du festival du film documentaire de Jihlava, l’activiste russe Maria Alekhina, membre du groupe punk Pussy Riot, s’est rendue dans le camp de rétention de Bělá-Jezová, dans la région de Bohême centrale. Elle a qualifié d’« absurdes et de xénophobes » les arguments présentés par le gouvernement tchèque pour justifier l’existence de ces camps de rétention pour réfugiés, et d’« effroyables » les conditions de vie de ces derniers dans le camp. Ce n’est pas la première fois que la République tchèque se fait épingler pour sa position vis-à-vis des réfugiés. La médiatrice de la République Anna Šabatová avait déjà dénoncé ces camps de rétention, de même que des ONG et le haut-commissaire de l’ONU pour les droits de l’Homme.

Linka bezpečí, qui aide les enfants en détresse, désignée grande association de l'année 2015

L'association Linka bezpečí (Ligne de sécurité), qui gère la plus ancienne ligne téléphonique de crise pour les enfants en République tchèque, s'est vue remettre le prix de la meilleure grande organisation à but non lucratif de l'année 2015. Elle a également remporté le prix du public au vote sur internet. Parmi les petites ONG gagnantes, l'entreprise sociale Tamtamy, dont le but est d'aider les personnes handicapées sur le marché du travail. Dans la catégorie des associations de taille moyenne à but non lucratif le prix a été décerné à Raná péče EDA, qui soutient notamment les familles avec enfants ayant une déficience visuelle ou autres. La remise des prix s'est déroulée mardi soir au Sénat.

Verdict confirmé pour l’auteur du double meurtre de l’historien Jiří Fiedler et de sa femme

Le tribunal supérieur de Prague a confirmé le verdict rendu en première instance contre Dalibor Škopán, 30 ans, reconnu coupable du double meurtre de l’historien tchèque Jiri Fiedler et de sa femme, en janvier 2014, dans leur appartement du quartier de Prague-Stodůlky. Dalibor Škopán, qui avait avoué les faits, avait écopé de 28 ans de prison en août dernier et avait fait appel de ce verdict considéré comme exceptionnel. Jiří Fiedler était un historien, spécialiste notamment de l’histoire de la communauté et des monuments juifs en pays tchèques. Il avait compilé et référencé, dès les années 1970 et en dépit des tracasseries de la police secrète, les monuments juifs du pays dont nombre d’entre eux, laissés à l’abandon, ont disparu depuis. En mars 2014, le New York Times avait publié une nécrologie rendant hommage à Jiří Fiedler et son travail, rédigée par la journaliste et écrivain américaine, d’origine tchèque, Helen Epstein.

Des sentiers balisés pour le mois de juin 2016 dans la nouvelle Zone naturelle protégée de Brdy

L’ancien site militaire de Brdy qui doit devenir Zone naturelle protégée à compter du 1er janvier prochain, aura ses sentiers balisés au mois de juin 2016. Comme nous le disions dans un article récent (http://radio.cz/fr/rubrique/faits/brdy-ancien-site-militaire-devient-zone-naturelle-protegee-et-souvre-au-tourisme), ce classement intervient sans pour autant que le site ait été encore balisé pour accueillir les touristes. A l’heure actuelle, trois sentiers balisés principaux ont été ébauchés en vue de l’ouverture du site. Cette proposition a été transmise au Club des touristes tchèques censé ensuite assurer le balisage. 450 km de sentiers doivent voir le jour sur l’ancien site militaire qui avait failli accueillir il y a quelques années un bouclier antimissile américain.

Tennis-Paris: Rosol de nouveau face à Nadal

Le joueur de tennis tchèque Lukáš Rosol a réussi son entrée en matière au tournoi de Bercy dans la capitale française. En trois sets (6:2, 2:6, 6:3), il a pris sa revanche contre l'Espagnol García-López, qui l'avait récemment battu en Chine. Le 66e joueur mondial affrontera un autre Espagnol au second tour, Rafael Nadal, contre lequel il a perdu la semaine dernière à Bâle après avoir été à deux points du match. Deuxième tour également ce mercredi contre le Français Edouard Roger-Vasselin pour Tomáš Berdych, vainqueur du tournoi de Paris-Bercy il y a dix ans.

Météo

Jeudi, jour de fête des Miriam et Emerich, le temps sera dégagé sur une bonne moitié ouest du pays. Les températures maximales oscilleront entre 10 et 14ºC.