Articles correspondants

InfosLe ministre de la Santé pense que son projet d'interdiction de fumer dans les lieux publics va susciter l'opposition

24-03-2013 21:30 | Anna Kubišta

Le ministre de la Santé Leoš Heger serait pour l'introdution d'images choc sur les paquets de cigarettes dans le cadre d'une grande campagne anti-tabac. Le ministre de la Santé estime que ces images pourrait s'avérer effectives pour dissuader les jeunes de commencer à fumer. Lors d'un débat ce dimanche, le ministre a admis que sa proposition d'interdiction de fumer dans les restaurants et les bars pourrait faire face à une forte opposition au sein de la chambre des députés, en raison du poids des lobbies pro-tabac. Le gouvernement dans son ensemble est contre l'idée d'introduire des images choquantes sur les paquets de cigarettes. La République tchèque est un des pays dont le nombre de fumeurs est le plus importants, notamment chez la jeune génération.  

Faits et événementsBonnes résolutions 2013 : le Ministre de la santé veut moins de tabac et d’alcool chez les jeunes

10-01-2013 16:14 | Marion Dautry

Photo: Archives de ČRo7 Qui dit nouvelle année dit bonnes résolutions : pourquoi pas celle de moins boire et fumer ? Le ministre de la santé Leoš Heger espère bien soutenir les bonnes volontés, et faire plier les mauvaises, avec un nouveau projet de loi anti-tabac.  En savoir plus

InfosLe ministre de la Santé présente une nouvelle loi contre l’alcool et le tabac

08-01-2013 19:16 | Anna Kubišta

Le ministre de la Santé Leoš Heger (TOP 09) présente ce mardi une loi visant à protéger davantage les Tchèques de la dépendance au tabac, à l’alcool et à d’autres substances addictives. Le texte, qui doit devenir effectif en 2014, cible en priorité les enfants et les adolescents. Parmi les mesures proposées, on trouve l’interdiction de vendre de l’alcool sur des stands, dans des distributeurs automatiques ou sur des marchés, avec des exceptions pour les marchés et évènements culturels occasionnels. La cigarette pourrait également être bannie des restaurants et d’un certain nombre d’établissements publics. Il sera sans doute interdit de fumer dans des espaces dédiés à l’éducation. Les peines prévues en cas de non respect des interdictions liées à la vente d’alcool et de tabac à des mineurs devraient également être revues à la hausse.

Selon l’enquête européenne ESPAD, un quart des élèves tchèques âgés de 16 ans fument quotidiennement et 42% d’entre eux ont au moins fumé une cigarette durant le mois dernier. De la même façon, 98% de ces élèves ont une expérience avec l’alcool et les trois quarts ont bu lors du mois dernier.  

InfosTabagisme : les Tchèques en 12e position dans l'Union européenne

13-11-2012 19:48 | Anna Kubišta

Le fumeur type tchèque consommerait plus de 14 cigarettes par jour, selon une nouvelle étude publiée par Eurobaromètre. La République tchèque se retrouve ainsi en 12e position sur l'ensemble des 27 pays membres de l'Union européenne, en terme de tabagisme. "Près de trois millions de personnes, soit 29% de la population tchèque, sont des fumeurs réguliers," a précisé Jana Martinková qui est impliquée dans la campagne de la Commission européenne intitulée « Les Ex fumeurs : Rien ne les arrête ». 27 000 personnes ont participé à l'étude Eurobaromètre. Il en ressort que 28% de la population européenne fumerait dont 29% de jeunes entre 15 et 24 ans. Les risques du tabac seront rappelés jeudi lors de la Journée internationale sans tabac.  

InfosInterdiction de fumer dans les lieux publics : le ministère de la Santé entend présenter un projet de loi très strict

15-08-2012 19:40 | Guillaume Narguet

Le ministère de la Santé entend présenter au gouvernement dès cet automne un texte de loi prônant une interdiction totale de fumer dans tous les lieux publics à partir d’août 2013 au plus tôt. C’est ce qu’a fait savoir, ce mercredi, le vice-ministre en charge de la législation, Martin Plíšek. L’adoption de cette loi signifierait donc également l’interdiction de fumer dans les bars et restaurants, y compris sur les terrasses couvertes. La République tchèque est un des derniers pays en Europe où fumer dans les bars et restaurants est encore autorisé. Toutefois, selon un récent sondage, près de 80 % des Tchèques, tout comme 40 % des fumeurs, se disent favorables à cette interdiction. En mai dernier, la République tchèque a été le dernier membre de l’UE à ratifier le traité de l’Organisation mondiale de la santé pour la lutte antitabac.  

InfosInterdiction de fumer dans les bars et restaurants : le projet de loi probablement présenté à l’automne

04-08-2012 19:48 | Guillaume Narguet

Le projet de loi relatif à l’interdiction de fumer dans les bars et restaurants à partir de janvier 2014 va être présenté à la Chambre des députés avant la fin de cette année. Le texte est actuellement élaboré par le député ODS (Parti civique démocrate) Boris Šťastný en collaboration avec le ministère de la Santé. Il bénéficierait également du soutien du Premier ministre, Petr Nečas. Selon le porte-parole du ministère de la Santé, plusieurs versions sont toutefois en cours de préparation, allant de l’interdiction totale de fumer dans tous les lieux publics jusqu’à divers compromis, comme par exemple la construction d’espaces séparés et fermés réservés uniquement aux fumeurs. La République tchèque est un des derniers pays en Europe où fumer dans les bars et restaurants est encore autorisé. Toutefois, selon un récent sondage, près de 80 % des Tchèques, tout comme 40 % des fumeurs, se disent favorables à cette interdiction.  

Faits et événementsTrop sédentaires, les enfants tchèques ont une mauvaise hygiène de vie

28-06-2012 16:04 | Anna Kubišta

Un rapport de l’OMS réalisé conjointement dans une quarantaine de pays du monde pointe du doigt l’hygiène de vie des jeunes Tchèques. Obésité, consommation excessive d’alcool et de marihuana : le bilan santé des jeunes âgés de 11 à 15 ans s’avère particulièrement préoccupant, notamment pour les pouvoirs publics.  En savoir plus

Faits et événementsJournée mondiale sans tabac : près de 80% des Tchèques pour l’interdiction de fumer dans les restaurants

31-05-2012 16:31 | Paul Bauer

Le 31 mai est la Journée internationale sans tabac. L’occasion de rappeler qu’en République tchèque le nombre de personnes qui souhaitent limiter le droit de fumer dans les lieux publics et l’interdiction de fumer dans les restaurants a considérablement augmenté ces dernières années, au grand dam de l’industrie du tabac qui a pris soin de dorer son image dans un pays ou près d’un tiers des personnes de plus de quinze ans fume.  En savoir plus

InfosJournée mondiale sans tabac : 29% des Tchèques de plus de 15 ans sont fumeurs

30-05-2012 21:30 | Guillaume Narguet

Les fumeurs représentent 29% de la population tchèque âgée de plus de 15 ans. La République tchèque se situe donc légèrement au-dessus de la moyenne européenne qui est de 28%. Parmi les Vingt-sept, c’est la Suède qui compte le moins de fumeurs (13%). A l’autre bout de l’échelle se situe la Grèce, avec 40% des personnes dépendantes du tabac. Les données ont été rendues publiques par la Commission européenne ce mercredi, à la veille de la Journée mondiale sans tabac. L’enquête, menée dans l’UE, a par ailleurs révélé que 70% des fumeurs et ex-fumeurs ont pris l’habitude de fumer avant d’avoir atteint l’âge de 18 ans. En République tchèque, le nombre de jeunes fumeurs augmente progressivement : 28% des filles et 22% des garçons tchèques âgés de 15 ans avouent être des fumeurs réguliers.  

InfosPrès de 80 % des Tchèques favorables à l’interdiction de fumer dans les bars et restaurants

23-05-2012 20:15 | Guillaume Narguet

Une très grande majorité de Tchèques est favorable à l’interdiction de fumer dans les bars et restaurants. Selon un sondage réalisé en avril dernier par la faculté des sciences sociales de l’Université Charles de Prague et l’agence Ipsos Tambor, 78 % des personnes interrogées sont favorables à l’interdiction, tout comme 40 % des fumeurs, qui représentent environ un quart de la population tchèque. La République tchèque est un des derniers pays européens où fumer dans les bars et restaurants est encore autorisé. Le ministère de la Santé entend présenter à l’automne prochain un projet d’amendement prévoyant d’instaurer cette interdiction. Le ministre Leoš Heger a indiqué qu’il entendait se servir des résultats du sondage comme argument pour faire adopter son texte de loi.  

à découvrir

Diffusion actuelle en français