Articles correspondants

Faits et événementsCharlie Hebdo s'expose à Prague

03-02-2015 17:08 | Chloé Fiancette

Photo: CTK Le centre pragois d’art contemporain DOX expose en ce moment 200 unes du journal satirique Charlie Hebdo. C’est l’occasion pour les Tchèques de découvrir, jusqu’au 9 mars, l’esprit de ce journal célèbre dans le monde entier depuis les attentats de janvier 2015. L’exposition présente un demi-siècle de caricatures à l’humour acide, permettant notamment de remettre dans leur contexte les caricatures très médiatisées du prophète Mahomet.  En savoir plus

Faits et événementsCharlie Hebdo : mobilisation de solidarité devant l’Ambassade de France à Prague

09-01-2015 15:51 | Denisa Tomanová

Photo: ČTK Pendant toute la journée de jeudi, décrétée jour de deuil national en France, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant le palais Buquoy, siège de l’ambassade de France à Prague, à quelques pas seulement du mur John Lennon, afin de manifester leur solidarité suite à l’attentat perpétré à la rédaction de Charlie Hebdo mercredi, qui a fait douze victimes. Après avoir observé une minute de silence à midi, Tchèques, Français et étrangers, se sont notamment réunis devant l’ambassade dans la soirée pour se joindre au mouvement « Je suis Charlie ». En République tchèque, un rassemblement a également eu lieu devant le siège de l’Alliance française de la ville de Brno. En ces moments difficiles, Radio Prague s’est entretenue avec l’ambassadeur français en République tchèque, Jean-Pierre Asvazadourian, qui pour défendre la liberté d’expression, cible de l’attaque de mercredi, a notamment fait part ce jeudi d’une citation apocryphe de Voltaire: « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire.».  En savoir plus

Le miroir de la sociétéL’attentat contre Charlie Hebdo du point de vue des éditorialistes tchèques

09-01-2015 11:27 | Alena Gebertová

Photo: ČTK Indignation, émotion, solidarité, compassion... C’est ce qui caractérise les réactions à l’attaque de ce mercredi contre Charlie Hebdo, qui n’ont pas tardé à apparaître sur les sites nationaux quelques heures à peine après la publication de la terrifiante nouvelle. Depuis, cet événement fait la une de l’ensemble de la presse du pays qui ne cesse d’offrir à ses lecteurs toute une gamme d’informations, de reportages, de commentaires et d’analyses se rapportant à cet acte terroriste. Nous vous en présenterons les grandes lignes.  En savoir plus

Faits et événementsRéactions de repli identitaire de la presse tchèque

08-01-2015 15:37 | Lucie Drechselová, Pierre Meignan

Photo: ČTK L’attaque contre la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo a fait la une de tous les grands quotidiens tchèques avec des prises de positions très variées et parfois islamophobes des éditorialistes, réactions dont Radio Prague vous propose une sélection accompagnée d’une analyse de la journaliste Saša Uhlová.  En savoir plus

Faits et événementsCharlie Hebdo : la classe politique tchèque exprime son indignation et sa compassion

08-01-2015 15:37 | Pierre Meignan, Lucie Drechselová

Photo: ČTK L’attaque terroriste contre la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo, lors de laquelle douze personnes, parmi lesquelles huit journalistes et deux policiers, ont été tuées, a été suivie mercredi d’une vague d’indignation et de compassion partout dans le monde. La République tchèque n’a pas fait exception, ses dirigeants politiques ne tardant pas à exprimer leur solidarité envers les victimes et leur soutien à la France.  En savoir plus

Faits et événementsLes caricaturistes tchèques solidaires de leurs collègues français

08-01-2015 15:37 | Pierre Meignan, Lucie Drechselová

Stephane Charbonnier, photo: ČTK Journal satirique anticlérical et impertinent, Charlie Hebdo est le représentant d’une tradition bien ancrée en France, celle de la caricature politique. Ce genre existe également en République tchèque, bien qu’il y soit bien plus discret. Radio Prague a contacté Radovan Rakus, le président de l’Union tchèque des caricaturistes (ČUK), pour qu’il s’exprime sur l’attentat qui a visé ses collègues français mercredi.  En savoir plus

InfosLe président Zeman estime que le chef du gouvernement ukrainien est un "premier ministre de guerre"

03-01-2015 16:53 | Pierre Meignan

Dans un entretien accordé au quotidien Právo, le chef de l'Etat Miloš Zeman estime que le chef du gouvernement ukrainien Arseni Iatseniouk est un "premier ministre de guerre". Ce dernier, selon le président tchèque, ne voudrait pas de la solution de pacification proposée par la Commission européenne et préfèrait avoir recours à la force. Miloš Zeman considère que l'Ukraine a ainsi une politique à deux visages avec de l'autre côté le président ukrainien Petro Porochenko, qui représenterait "un homme de paix". Le chef de l'Etat a poursuivi en indiquant que sa position, perçue comme "pro-russe", lui avait certainement fait perdre quelques soutiens. 

InfosJanek Kroupa, premier journaliste tchèque qui a reçu le prix polonais Grand Press

12-12-2014 09:13 | Lucie Drechselová

Janek Kroupa, journaliste d’investigation affilié à la radio nationale tchèque, a reçu le prix polonais Grand Press. Non seulement il est le premier Tchèque, il est aussi le premier non-ressortissant polonais lauréat de ce prix dans les dix-huit ans de son existence. Parmi 703 reportages, sept sont passés au dernier tour et celui que Janek Kroupa a réalisé avec ses collègues polonais a été sélectionné par le jury. Le reportage porte sur le commerce illégal des armes et plus particulièrement sur le personnage d’un homme d’affaires polonais, Andrzej Izdebsky. Le journaliste tchèque s’est fait passer pour un membre de la mafia ukrainienne et a conclu des transferts fictifs d’armes avec cet individu. Le cas sera notamment examiné par le Parlement européen. 

Rencontres littérairesLa dictature sexuelle de Mouammar Kadhafi

29-11-2014 02:01 | Václav Richter

Mouammar Kadhafi, photo: James Gordon, CC BY 2.0 Generic La journaliste du Monde Annick Cojean est l’auteur d’un livre explosif sur l’esclavage sexuel dans le harem de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi. Dans ce document intitulé « Les proies. Dans le harem de Kadhafi. » elle a réuni les témoignages sur ce phénomène tabou en Lybie. Venue à Prague pour présenter la traduction tchèque de son livre, elle a évoqué au micro de Radio Prague la vie de Soraya, une jeune femme contrainte de vivre pendant plusieurs années dans le harem du dictateur, ainsi que la blessure profonde que la dictature sexuelle de Mouammar Kadhafi a laissé dans la population libyenne. Voici la seconde partie de cet entretien :  En savoir plus

Rencontres littérairesSoraya, une femme qui a brisé le silence sur la tyrannie sexuelle

22-11-2014 02:01 | Václav Richter

Photo: No Limits A quinze ans, Soraya, a la vie devant elle, mais la jeune fille libyenne a le malheur d’attirer par sa beauté l’attention du chef d’Etat Mouammar Kadhafi qui en fait son esclave sexuelle. Ce n’est qu’après la mort du dictateur, qu’elle trouve le courage de parler de sa vie dans le harem de Kadhafi à Annick Cojean, journaliste du Monde. Son témoignage est le thème majeur du livre paru aux éditions Grasset que la journaliste a intitulé « Les proies. Dans le harem de Kadhafi ». Le livre traduit en tchèque par Martina Pařízková est sorti aussi aux éditions No Limits et Annick Cojean est venue à Prague pour le présenter aux lecteurs tchèques. A cette occasion l’auteure a répondu également aux questions de Radio Prague. Nous vous proposons la première partie de cet entretien :  En savoir plus

à découvrir

Diffusion actuelle en français