Articles correspondants

Infos46 ans depuis l’immolation par le feu de l’étudiant Jan Palach

16-01-2015 09:46 | Lucie Drechselová

Il y a quarante-six ans de cela, le 16 janvier 1969, l’étudiant Jan Palach s’est immolé par le feu sur la place Venceslas à Prague pour protester contre l’occupation de la Tchécoslovaquie par les armées du pacte de Varsovie, survenue un an plus tôt, en 1968. A l’occasion de cet anniversaire, plusieurs événements ont lieu dans le pays. Ce vendredi soir, le Théâtre national organise une soirée intitulée « 1969 – Glaciation » (1969 – Doba ledová) dans lequel seront lus les extraits des dossiers qu’a compilés la police secrète communiste sur les proches de Jan Palach. Selon les informations rapportées par l’agence de presse ČTK, la maison natale de Jan Palach à Všetaty (Bohême) sera transformée en musée avant l’année 2018. 

InfosL’homme qui s’était immolé sur la place Venceslas est décédé

18-12-2014 11:07 | Denisa Tomanová

L’homme de 56 ans, qui s’était immolé par le feu sur la place Venceslas à Prague dans la nuit de mardi à mercredi, est décédé ce mercredi soir. Selon les informations qui ont été fournies par la police, l’homme était un patient de l’hôpital psychiatrique de Bohnice, qui était de sortie et n'est pas rentré à l'établissement. Il aurait effectué cet acte sans l’assistance d’une autre personne, mais une femme qui aurait essayer de l’empêcher d’agir souffre également de certaines brûlures. En 1969, l’étudiant Jan Palach s’est immolé par le feu sur cette même place Venceslas pour protester contre l’occupation de son pays par les armées du Pacte de Varsovie. 

InfosUn homme s’est immolé par le feu sur la place Venceslas ce mardi dans la nuit

17-12-2014 09:20 | Lucie Drechselová

Dans la nuit de mardi à mercredi, un homme âgé de 56 ans s’est immolé par le feu sur la place Venceslas à Prague. Conduit à l’hôpital de Vinohrady, son état de santé est critique. Selon les informations fournies par la police, il s’agissait d’un patient de l’hôpital psychiatrique de Bohnice qui était de sortie et n'est pas revenu. Il aurait effectué cet acte sans l'assistance d’une autre personne. En 1969, l’étudiant Jan Palach s'est immolé par le feu sur cette même place Venceslas pour protester contre l’occupation des armées du Pacte de Varsovie. 

InfosUne exposition consacrée à Jan Zajíc au Musée de Šumperk

27-02-2014 19:24 | Denisa Tomanová

Des photos exceptionnelles ainsi que des entretiens réalisées avec des témoins de l’époque accompagnent l’exposition « L’histoire de Jan Zajíc », qui a été inaugurée ce jeudi au Musée d’Histoire Naturelle de Šumperk, dans la région d’Olomouc. L’exposition commémore le 45e anniversaire de l’immolation de l’étudiant Jan Zajíc, originaire de la ville de Vítkov, lequel avait protesté par son acte contre l’occupation de la Tchécoslovaquie par les troupes du Pacte de Varsovie. L’exposition itinérante, qui s’était présentée à Prague ce lundi, a été créée par dix-huit étudiants d’un collège de Šumperk. La sœur et le frère de Jan Zajíc étaient également présents à Šumperk ce jeudi. 

Faits et événementsJan Zajíc, l’oublié

25-02-2014 15:54 | Guillaume Narguet

Jan Zajíc, photo: Archiv bezpečnostních složek Il y a 45 ans de cela, le 25 février 1969, quarante jours après Jan Palach, six mois après l’invasion du pays par les troupes du Pacte de Varsovie et vingt-et-un ans jour pour jour après la prise du pouvoir par le parti communiste en Tchécoslovaquie, Jan Zajíc était le deuxième étudiant à s’immoler par le feu dans le centre de Prague. Mais après les importantes manifestations qui avaient accompagné l’enterrement de Jan Palach quelques semaines plus tôt, la StB, la police secrète, mit tout en œuvre pour passer sous silence le sacrifice de Jan Zajíc. Et avec un certain succès, comme le confirmera l’histoire.   En savoir plus

InfosIl y a 45 ans, Jan Palach s’immolait sur la place Venceslas

16-01-2014 20:55 | Pierre Meignan

Il y a quarante-cinq ans de cela, le 16 janvier 1969, l’étudiant Jan Palach s’immolait par le feu sur la place Venceslas à Prague pour protester contre l’occupation de la Tchécoslovaquie par les troupes soviétiques. Il est mort de ses brûlures trois jours plus tard. A l’occasion de cet anniversaire, des cérémonies se tiennent à plusieurs endroits du pays ce jeudi, et notamment à la Faculté des Lettres de l’Université Charles, où Jan Palach étudiait en 1969. A Brno, une rue baptisée Václav Havel a également été inaugurée.  

Le miroir de la sociétéLe paysage politique issu des élections demande une grande volonté de compromis

08-11-2013 12:43 | Alena Gebertová

Michal Hašek et Bohuslav Sobotka, photo: Filip Jandourek, ČRo Les alternatives concernant la composition du prochain cabinet, ainsi que la discorde au sein du parti social-démocrate (ČSSD), vainqueur des récentes élections législatives anticipées, tels sont les principaux thèmes qui ne cessent d’alimenter la presse nationale. Et vu le paysage politique émietté issu de ces élections, tout indique qu’il en sera ainsi encore assez longtemps.  En savoir plus

InfosUn homme de 36 ans s'immole par le feu, non loin du lieu de mémoire à Jan Palach

20-01-2013 21:30 | Anna Kubišta

Un homme de 36 ans a tenté de se suicider en mettant feu à sa veste, sur la place Venceslas, ce dimanche après-midi. Les officiers de police se trouvant non loin de là lui ont porté secours afin d'éteindre les flammes. L'homme est actuellement soigné pour ses blessures. Il aurait déclaré aux policiers vouloir commémorer l'acte de Jan Palach. L'incident s'est déroulě à côté du Musée national, sur la place Venceslas, non loin du lieu où un jeune étudiant, Jan Palach, s'était immolé par le feu le 16 janvier 1969 afin de protester contre l'occupation soviétique de la Tchécoslovaquie. Il avait succombé à ses blessures trois jours plus tard.  

InfosLe 16 janvier, pour la première fois journée marquant officiellement l'anniversaire de la mort de Jan Palach

16-01-2013 19:58 | Guillaume Narguet

C'est pour la première fois que ce mercredi 16 janvier est officiellement reconnu comme journée marquant l'anniversaire de Jan Palach. Celui-ci était un étudiant de l'Université Charles qui s'est immolé par le feu, place Venceslas, en 1969, pour protester contre la résignation de la population tchèque et slovaque, six mois après l'invasion soviétique marquant la fin du Printemps de Prague. Jan Palach est décédé trois jours plus tard, le 19 janvier 1969, et ses funérailles ont été l'occasion d'une importante manifestation contre l'occupation.  

InfosUn monument à la mémoire de Jan Palach sera érigé au centre de Prague

14-08-2012 20:17 | Magdalena Hrozínková

Le conseil municipal de Prague a donné son accord pour la construction, sur la quai Alšovo nábřeží, d’un monument dédié à Jan Palach. Deux sculptures hautes de six mètres représenteront l’étudiant qui s’était immolé, en janvier 1969, en signe de protestation contre l’écrasement du Printemps de Prague, et sa mère. Elles seront créées d’après le projet de l’architecte John Heyduk et installées à proximité de la place Jan Palach, dans le 1er arrondissement de Prague.  

à découvrir

Diffusion actuelle en français