Infos | Tous les articles


Le Premier ministre et leader du mouvement ANO Andrej Babiš a entamé ce mardi avec les chrétiens-démocrates et le Parti civique démocrate ODS sa série de rencontres en vue d'obtenir le soutien des parlementaires à son gouvernement minoritaire. Andrej Babiš s’appuie pour cela sur la déclaration de programme de son cabinet, un document d'une trentaine de pages que le gouvernement a validé lundi.

A l’issue de sa rencontre avec M. Babiš, le président des chrétiens-démocrates, Pavel Bělobrádek, a déclaré que le programme du nouveau gouvernement contenait des promesses irréalisables. Par ailleurs, les chrétiens-démocrates ont réitéré qu’ils ne soutiendraient pas le gouvernement minoritaire dirigé par Andrej Babiš, du fait que celui-ci est mis en cause dans une affaire de détournement de subventions européennes. Pour sa part, le chef de l'ODS Petr Fiala a dit que son parti était opposé par principe au projet de gouvernement minoritaire.

Les représentants du mouvement ANO s'entretiendront, mercredi, avec les sociaux-démocrates et avec des membres du mouvement des Maires et indépendants (STAN). Le lendemain, ce sera au tour du parti des Pirates de s’asseoir autour de la table des négociations.

Andrej Babiš veut avoir présenté sa déclaration de programme à tous les partis représentés à la Chambre des députés avant les fêtes de Noël. Les négociations en vue d'obtenir le soutien de ces formations pourraient reprendre après le Nouvel An. Le Premier ministre envisage de soumettre son gouvernement à un vote de confiance à la chambre basse du Parlement le 10 janvier.