Archives du thème Culture

Spiritual Quintet: 50 ans déjà

15-11-2010 16:37 | Alena Gebertová

Spiritual Quintet La salle Lucerna était pleine à craquer, en ce début de novembre, lors du concert du groupe folk Spiritual Quintet, donné en rappel du 50ème anniversaire de sa création. Considéré comme le précurseur de la musique folk et comme le premier groupe folk tchèque, sa place sur la scène musicale du pays demeure inébranlable.  En savoir plus

Journal intime d’un demandeur d’asile : Babi Badalov exposé à la galerie TranzitDisplay

15-11-2010 15:49 | Anna Kubišta

La galerie TranzitDisplay, à Prague, propose jusqu’au 16 janvier une exposition de l’artiste Babi Badalov. Pour évoquer son travail, Vít Havránek, un des deux fondateurs de la galerie :  En savoir plus

Emmanuel Guibert, sur les traces d’Alan Cope en Tchécoslovaquie, 65 ans après la guerre (II)

14-11-2010 02:01 | Anna Kubišta

Suite et fin aujourd’hui de l’entretien accordé par le dessinateur et auteur de bande-dessinée français Emmanuel Guibert qui était à Prague, il y a une semaine, dans le cadre du Komiksfest. Emmanuel Guibert est l’auteur de nombreux ouvrages dont la très belle et très émouvante trilogie Le Photographe, consacrée au reportage photo de son ami Didier Lefèvre qui, dans les 1980 a suivi une mission de Médecins sans frontières dans les montagnes Afghanistan. On lui doit aussi une autre trilogie, une biographie dessinée intitulée La Guerre d’Alan dont le troisième tome vient de sortir en tchèque. C’est le récit de son ami Alan Cope, ancien G.I. américain qui dans les troupes du Général Patton a traversé l’Allemagne à la fin de la guerre pour se retrouver notamment en Tchécoslovaquie, au moment de la libération. Dans la première partie de cet entretien, Emmanuel Guibert nous avait confié l’importance symbolique que revêtait ce premier séjour en République tchèque, sur les traces de son ami Alan. A la fin de la première partie de l’entretien, nous avions quitté Alan Cope aux abords de Prague, où avec le reste de son unité il avait assisté à la reddition d’un général allemand. Le Général Patton veut aller le plus loin à l’Est, mais l’histoire en décide autrement, et ce sont finalement les Soviétiques qui délivrent officiellement Prague et le pays.  En savoir plus

Courrier des auditeurs

13-11-2010 02:01 | Guillaume Narguet

Photo: Kristýna Maková Bienvenue à l’écoute de l’une de vos rubriques préférées, consacrée comme chaque fin de semaine à vos lettres, mails, rapports d’écoute, remarques, encouragements ou critiques.  En savoir plus

Tchèque et slovaque : deux langues slaves ou une langue tchécoslovaque ?

13-11-2010 02:01 | Guillaume Narguet

Salut à tous les tchécophiles de Radio Prague – Ahoj vám všem, milovníkům češtiny Radia Praha ! Mercredi prochain, 17 novembre, Tchèques et Slovaques célébreront le 21e anniversaire de ce qui est communément appelé « la révolution de velours » – sametová revoluce, à savoir le processus qui a abouti, en 1989, à la fin du régime communiste en Tchécoslovaquie. L’année dernière à la même époque, nous avions notamment rappelé que, pour différentes raisons, les Slovaques désignaient plutôt cette période parfois aussi appelée « la révolution de novembre » - « listopadová revoluce », comme « la douce révolution » - « nežná revolúcia », comme le faisaient d’ailleurs initialement également les Tchèques eux-mêmes avant que leur « něžná revoluce » ne devienne « sametová », c’est-à-dire qu’elle est restée douce, mais douce comme « du velours ». En revanche, les Slovaques, eux, ne parlent que très rarement de « zamatová revoluce ». Cette constatation nous amène au sujet du jour : à savoir les différences qui existent entre les langues tchèque et slovaque. Deux langues très proches et ressemblantes, mais pourtant pas identiques et même parfois très différentes, comme le sont eux-mêmes Tchèques et Slovaques…   En savoir plus

Un chapitre mal-aimé de l’histoire des arts plastique tchèques

13-11-2010 02:01 | Václav Richter

Photo: www.arborvitae.eu La première décennie après la fin de la Deuxième Guerre mondiale en Tchécoslovaquie est une période marquée par un régime arbitraire. Le pays libéré en 1945 de l’occupant nazi ne jouit d’une liberté relative que deux ans et quelques mois. En février 1948, les communistes prennent le pouvoir et instaurent un régime imitant la dictature stalinienne. Tout doit se soumettre à la doctrine officielle, toute opinion indépendante devient trahison. C’est la peur qui couve sous l’optimisme affiché et ceux qui ne se soumettent pas aux nouvelles autorités sont bannis en marge de la société et risquent la prison voire la mort. Dans l’art, c’est la doctrine du réalisme socialiste qui est appliquée et il semble que l’art véritable cesse d’exister. Ce n’est qu’en 2010 qu’une exposition et un livre rendront justice à cette période en révélant que même pendant ce temps-là il existait en Tchécoslovaquie une culture indépendante, un art secret mais vigoureux qui évoluait librement malgré les impératifs politiques.  En savoir plus

Jan Švankmajer, cinéaste admiré par ceux qui n’ont pas « claqué la porte de leur enfance »

11-11-2010 16:52 | Magdalena Hrozínková

« Buñuel + Disney = Švankmajer », aurait dit Miloš Forman. Maître du cinéma d’animation, découvert par les Français au festival d’Annecy en 1983, plasticien, militant surréaliste et collectionneur de curiosités, Jan Švankmajer est, en effet, un des artistes les plus originaux et les plus inventifs de notre époque. Avec son collaborateur Bertrand Schmitt, nous parlerons notamment de son nouveau film : de la comédie psychanalytique Survivre à sa vie, où il est question de rêves qui sont, pour emprunter les mots d’un des personnages « notre seconde vie, ou peut-être la première... »  En savoir plus

L’Art déco à l’honneur au Salon des antiquaires de Prague

11-11-2010 16:20 | Václav Richter

Le 26e Salon des antiquaires a ouvert ses portes, ce jeudi, à l’Hôtel de la Nouvelle ville de Prague. 59 exposants de toute la République tchèque y présentent ce qu’ils ont trouvé de meilleur sur le marché local des antiquités.  En savoir plus

13e Festival du Film Français : cinq avant-premières et une rétrospective Amos Gitai

11-11-2010 16:20 | Anna Kubišta

Du 25 novembre au 1er décembre prochain, Prague et sept autres villes de République tchèque accueilleront le 13e Festival du Film Français. Comme chaque année le Festival sert de tremplin à plusieurs films achetés par des distributeurs tchèques et qui sont présentés en avant-première pendant la semaine. C’est ce que détaille Tereza Jiravová, porte-parole du festival.  En savoir plus

Succès inattendu de la rétrospective Švankmajer à Paris

10-11-2010 16:53 | Magdalena Hrozínková

'Alice' Alice, Possibilités du dialogue, Les Conspirateurs du délice, Nourriture, La Fin du stalinisme en Bohême, Otesánek… Voilà quelques-uns des films les plus connus du cinéaste Jan Švankmajer, 76 ans, qui viennent d’être présentés dans le cadre de la rétrospective de son œuvre au Forum des images à Paris. Plusieurs événements ont eu lieu dans le cadre de cette intégrale : des rencontres et discussions avec le public, une leçon de cinéma entre Švankmajer et l’historien de cinéma Pascal Vimenet, une table ronde en présence des membres de groupes surréalistes, ainsi que l’avant-première du nouveau long-métrage de Švankmajer, intitulé Přežít svůj život (Survivre à sa vie). La manifestation a suscité un vif intérêt du public, comme nous le raconte le collaborateur de Jan Švankmajer, Bertrand Schmitt :  En savoir plus

à découvrir

Archives

novembre 2010

lumamejevesadi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

octobre 2010

lumamejevesadi
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

septembre 2010

lumamejevesadi
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930

Archive complète

Diffusion actuelle en français