Archives: Politique intérieure | Politique


Petr Nečas a annoncé, ce dimanche soir, qu’il démissionnerait de ses fonctions de Premier ministre lundi. Prise à l’issue d’une réunion à laquelle participaient les responsables des trois partis de la coalition gouvernementale, cette décision fait suite au scandale mettant en cause la directrice de son cabinet, Jana Nagyová, arrêtée par la police jeudi dernier et placée en détention provisoire. Elle est accusée, entre autres, d’avoir organisé la filature de l’épouse de Petr Nečas. Ce dernier abandonne également ses fonctions de président du parti civique démocrate (ODS), principale formation de la coalition. Il souhaite cependant la poursuite de celle-ci avec TOP 09 et Lidem et un chef du gouvernement toujours membre de l’ODS jusqu’aux élections législatives qui se tiendront au printemps 2014.

Depuis le début de l'affaire qui ébranle le pouvoir tchèque et déclenchée par une descente de police au siège du gouvernement dans la nuit de mercredi à jeudi, sept des huit personnes arrêtées ont été placées en détention provisoire. La directrice de cabinet de Petr Nečas, plusieurs anciens députés ODS et des membres du renseignement sont concernés par cette affaire de corruption. Seul le chef des services de renseignement, accusé d'avoir organisé des filatures illégales sur les ordres de Jana Nagyová, est resté en liberté. Deux lobbyistes pragois influents seraient également visés par l'opération de police mais ils se trouveraient actuellement hors de République tchèque.