Archives: Politique intérieure | Partis politiques Partis politiques

La grande coalition de Prague se désagrège

22-11-2011 16:01 | Václav Richter

Bohuslav Svoboda, photo: CTK La coalition à la municipalité de Prague vit très probablement ces derniers jours. Le mariage hétéroclite du Parti civique démocrate (ODS), formation de droite, avec le Parti social-démocrate (ČSSD) ne convient plus à ceux qui l’ont conclu à l’automne 2010. L’ODS explique ce divorce par la volonté d’éviter l’endettement qui menace le budget municipal. Mais la raison véritable se trouve probablement ailleurs.  En savoir plus

Echec de la dernière tentative en date pour faire interdire le KSČM

21-11-2011 14:46 | Alexis Rosenzweig

Les députés du KSČM 22 ans après la chute du régime, l’interdiction du parti communiste de Bohême et de Moravie, le KSČM, est un sujet dont on parle régulièrement en République tchèque, sans jamais que les initiatives aient abouti. La dernière en date, qui devait être ficelée par le ministère de l’Intérieur, semble également échouer. Ce nouvel échec potentiel a provoqué de vives réactions au sein du gouvernement.  En savoir plus

La coalition gouvernementale impose l’ensemble de ses réformes

07-11-2011 15:37 | Václav Richter

Photo: CTK C’est dans la nuit de dimanche à lundi que la Coalition gouvernementale a réussi à faire adopter à la Chambre des Députés un important ensemble des réformes des systèmes social, fiscal et médical. Si ces lois sont signées par le président, ce qui est très probable, l’ensemble des réformes pourra entrer en vigueur dès le 1er janvier prochain.  En savoir plus

Petr Nečas : « Nous ne sommes pas assez riches pour payer les dettes des autres »

24-10-2011 13:36 | Guillaume Narguet

Petr Nečas, photo: CTK Tandis que près de 4 000 personnes ont manifesté contre les réformes du gouvernement, samedi, à Prague les congrès des deux partis de droite de la coalition se tenaient dans le même temps. Sans surprise, Karel Schwarzenberg a été réélu à la tête de TOP 09. Mais le ministre des Affaires étrangères a surtout confirmé qu’il serait bien candidat à la présidence de la République en 2013. Du côté du parti civique démocrate ODS, le congrès a, lui, d’abord été marqué par les propos critiques de son leader et Premier ministre au sujet de la zone euro. Avant de se rendre au sommet de crise des Vingt-sept dimanche à Bruxelles, Petr Nečas, a déclaré qu’un référendum devrait permettre de décider de l’éventuelle adoption de la monnaie unique européenne en République tchèque.  En savoir plus

Le Parti communiste de Bohême et de Moravie et son histoire (II)

05-10-2011 13:10 | Paul Bauer

Le 17 novembre prochain, la République tchèque fêtera le vingt-deuxième anniversaire de la chute du régime communiste. Au micro de Radio Prague, Michel Perottino, politologue et spécialiste du Parti communiste de Bohême et de Moravie, revient sur l’histoire du Parti communiste tchèque. Deuxième partie aujourd'hui de cet entretien  En savoir plus

Controverse sur le projet de loi sur l’élection présidentielle directe

21-09-2011 16:26 | Václav Richter

Photo: Archives du Gouvernement Le projet de loi sur l’élection du président de la République au suffrage universel direct est passé en première lecture à la Chambre des députés. Actuellement presque tous les sujets importants sur l’échiquier politique tchèque appuient ce projet mais n’arrivent pas à trouver un compromis sur la forme concrète de la nouvelle loi  En savoir plus

L’ancien Premier ministre Jiří Paroubek va fonder son propre parti

04-08-2011 16:04 | Guillaume Narguet

Ancien Premier ministre et ancien président du parti social-démocrate (ČSSD), Jiří Paroubek a reconnu, mercredi, pour la première fois qu’il travaillait bien à la création de son propre parti. En retrait sur la scène politique depuis sa défaite aux dernières élections législatives en mai 2010, Jiří Paroubek, actuellement député, entend ainsi prendre ses distances avec une social-démocratie dont il critique la direction.  En savoir plus

La réforme des fonds de pension en question

20-07-2011 | Pierre Meignan

Photo: Pierre Amerlynck / Stock.XCHNG La réforme des fonds de pension est l’une des priorités de l’actuelle coalition gouvernementale, laquelle rassemble trois partis de droite : le parti Affaires publiques (VV), TOP09 ainsi que le parti civique démocrate (ODS). Ce projet de privatisation partielle du système des retraites n’en finit pas de faire parler de lui. La semaine dernière, les oppositions sociale-démocrate et communiste ont ainsi résumé l’ensemble des critiques à l’encontre du texte de loi lors d’une longue et mouvementée séance parlementaire, qui a finalement vu les députés adopter le texte en première lecture. Pour autant, la réforme reste impopulaire et le gouvernement tente donc de communiquer une image plus positive de cette mesure qu’elle présente comme « incontournable » et a notamment récemment discuté un amendement sur les pensions des métiers « à risque ».  En savoir plus

Les négociations entre les partis de la coalition gouvernementale encore dans l’impasse

27-06-2011 16:05 | Václav Richter

Karel Schwarzenberg et Petr Nečas, photo: CTK Les dirigeants des partis de la coalition gouvernementale tchèque se sont réunis, ce dimanche, pour mettre fin à la crise gouvernementale qui s’éternise et pour discuter de potentielles modifications de leur programme pour la période à venir. Une fois de plus, les trois membres de la coalition, le Parti civique démocrate ODS, le parti TOP 09 et le parti Affaires publiques ont cherché à concilier leurs positions et à minimiser les divergences, une fois de plus ils ont quitté la table des négociations sans signer un additif à l’accord de coalition et une fois de plus Affaires publiques menace de quitter le gouvernement.  En savoir plus

Radek John réélu à la tête des Affaires publiques

24-05-2011 16:32 | Pierre Meignan

Radek John, photo: CTK Un vote électronique au sein du parti Affaires publiques (VV), la plus petite des trois formations de la coalition gouvernementale, a abouti, ce lundi, à la réélection de Radek John au poste de président. Avec 46% des suffrages exprimés, Radek John a devancé ses deux adversaires, la chef du groupe parlementaire des Affaires publiques, Karolína Peake, et la députée Dagmar Navrátilová.  En savoir plus

à découvrir

Archives

avril 2012

lumamejevesadi
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30

mars 2012

lumamejevesadi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031

février 2012

lumamejevesadi
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829

Archive complète

Diffusion actuelle en français