Archives: Politique étrangère | Diplomatie


L’ambassadrice tchèque en Slovaquie, Livie Klausová, épouse de l’ancien président Václav Klaus, menace de rester à son poste et de continuer à exercer ses fonctions depuis un appartement loué à Bratislava, selon le quotidien slovaque SME. Livie Klausová est au cœur d’une lutte de pouvoir entre le ministre tchèque des Affaires étrangères Lubomír Zaorálek et le président tchèque Miloš Zeman, soupçonné de l’avoir nommée à ce poste en récompense du soutien affiché par son prédécesseur Václav Klaus lors de l'élection présidentielle de janvier 2013. La nouvelle loi sur la fonction publique prévoit en effet un âge maximal pour pouvoir exercer ce poste diplomatique, un seuil fixé à 70 ans. Or Livie Klausová a célébré en novembre dernier son 71e anniversaire. Le chef de la diplomatie tchèque insiste pour que cette dernière quitte son poste d’ici la fin de l’année, mais le président tchèque estime qu’une exception devrait être faite pour qu’elle puisse y rester. Selon le quotidien économique Hospodářské noviny, le ministère des Affaires étrangères estimant que sa mission arrive à son terme, Livie Klausová pourrait se retrouver sans bureau et sans salaire. Il ne lui resterait que ses lettres de créances ce qui signifie qu’elle pourrait en théorie continuer d’exercer ses fonctions. Le président Zeman a rappelé que la nomination des ambassadeurs, tout comme leur révocation était dans les prérogatives du chef de l’Etat, et de lui seul.