Archives: Politique étrangère | Diplomatie


Les journaux étrangers ne font pas abstraction de la discorde entre le président de la République, Miloš Zeman, et l’ambassadeur américain, Andrew Schapiro. Selon le quotidien américain The Wall Street Journal, le fossé diplomatique constaté entre le président de la République et l’ambassadeur américain « reflète l’écart croissant constaté entre le chef d’un petit Etat de l’Union européenne d’un côté, et les hommes politiques, les alliés et le peuple tchèque de l’autre ». Le quotidien allemand Der Spiegel a indiqué que les plans de voyage du chef de l’Etat tchèque « ont endommagé les relations entre la République tchèque et les Etats-Unis ». Le président de la République, Miloš Zeman, avait fait savoir vendredi dernier au serveur Parlamentní listy que « les portes du Château de Prague n’étaient pas ouvertes à l’ambassadeur américain Andrew Schapiro », et ce en raison des critiques émises par ce dernier. Andrew Shapiro avait récemment déclaré que Miloš Zeman sera probablement le seul haut représentant européen aux commémorations du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale à Moscou au mois de mai prochain; une situation qu’Andrew Shapiro a qualifiée de « quelque peu précaire ». Selon le ministère des Affaires étrangères russe, « le point de vue du président de la République tchèque lui fait honneur ». Le Premier ministre tchèque, Bohuslav Sobotka, a de son côté indiqué que « les propos tenus par le chef de l'Etat n'étaient pas appropriés ».