Archives: Politique étrangère | Diplomatie


Devant la montée des tensions en Ukraine, notamment dans la République autonome de Crimée, à majorité russophone et désormais contrôlée par des forces pro-russes, la direction du conseil de sécurité de la République tchèque est convoquée ce dimanche soir. Le président de ce conseil, qui est le Premier ministre du pays, Bohuslav Sobotka, se réunit avec les ministres des Finances, des Affaires étrangères, de la Défense et de l'Intérieur. Parmi les objectifs principaux de cette rencontre, il y a la volonté de coordonner les efforts de la République tchèque avec l'Union européenne et l'OTAN. La question de la sécurité énergétique du pays devrait également être évoquée.

Le ministre des Affaires étrangères, le social-démocrate Lubomír Zaorálek, a rappelé l'importance selon lui de sauvegarder l'intégrité territoriale de l'Ukraine et considère qu'il est encore possible d'empêcher que le conflit ne dégénère. Selon le chef de la diplomatie tchèque, l'intervention russe est inacceptable mais il pense que prendre des sanctions à l'égard de la Russie n'était pas la voie à suivre. Lubomír Zaorálek a rencontré l'ambassadeur russe à Prague à 14h00 ce dimanche.

Samedi soir, une trentaine de manifestants ont exprimé leur opposition à la position russe devant l'ambassade de la Russie, située dans le sixième arrondissement de la capitale tchèque. Les protestations se sont poursuivies ce dimance et ont mobilisé plusieurs centraines de personnes, dont de nombreux Ukrainiens.