Archives: Histoire | Communisme Communisme

L’Abécédaire du socialisme réel, un livre qui rafraîchit notre mémoire

11-02-2012 02:01 | Václav Richter

C’est une curieuse encyclopédie que la maison d’édition Avia Consultants propose aux lecteurs tchèques. Son auteur Jiří Pruša a réuni dans ce gros volume de 680 pages tous les mots se rapportant à la période du communisme en Tchécoslovaquie, c’est-à-dire la période entre 1948 et 1989. Le livre qui s’appelle Abeceda reálného socialismu - l’Abécédaire du socialisme réel, jette un regard lucide sur les différents aspects de cette époque qui semble aujourd’hui drôle et absurde et devient même incompréhensible pour les jeunes qui ne l’ont pas vécue. Même ceux qui ont encore en mémoire les aberrations du communisme s’amusent en lisant ce livre, mais souvent leur sourire se fige et cette lecture leur donne les frissons dans le dos.  En savoir plus

Anita Rind ou la quête d’une vie à la recherche de sa famille disparue dans les camps (II)

08-02-2012 14:32 | Anna Kubišta

La maison de la famille Rind à Kaplice, en 1979 Suite et fin de l’entretien réalisé avec Anita Rind, ancienne correspondante du monde, auteur d’un ouvrage intitulé « Ainsi étions-nous », sorti aux éditions Gaussen en 2010. Dans la première partie de cet entretien, Anita Rind avait évoqué les origines de sa famille en Tchécoslovaquie, sa naissance en France, le temps du bonheur des vacances d’été lorsqu’avec son frère et sa sœur, ils se rendaient à la maison familiale de Kaplice. Puis la guerre, l’Occupation et la survie miraculeuse des Rind à la déportation, après avoir vécu cachés pendant toute la durée du conflit. La famille restée en Tchécoslovaquie n’a pas eu cette chance. Et très vite Anita Rind s’est donné pour objectif de retrouver les traces de ces proches exterminés par la fureur nazie.  En savoir plus

43 ans depuis la mort de Jan Palach

16-01-2012 15:48 | Paul Bauer

Jan Palach En de nombreux endroits du pays, les Tchèques commémorent ce lundi la mémoire du jeune étudiant Jan Palach qui s’est immolé par le feu, le 16 janvier 1969. Un geste de protestation contre l’occupation soviétique en Tchécoslovaquie visant aussi à pousser la société tchèque à réagir contre la présence militaire et l’apathie qui gagnait la société.   En savoir plus

Bettina Lobkowicz, venue de Suisse et productrice de vin tchèque

10-01-2012 16:48 | Alexis Rosenzweig

Photo: www.lobkowicz-vinarstvi.cz Née Egli, Bettina Lobkowicz connaît bien la République tchèque, où elle vit depuis plus de vingt ans entre Prague et Mělník. A son ancien mari Jiří, héritier de la famille Lobkowicz, elle a racheté il y a quelques années le domaine viticole de la ville de Mělník. Elle est au micro d’Alexis Rosenzweig pour cette nouvelle édition de Panorama.  En savoir plus

En Bohême du Nord, des églises rénovées sans fidèles

10-01-2012 16:28 | Paul Bauer

Photo: Bibliothèque nationale En ce début d’année, les questions religieuses occupent le devant de la scène dans l’actualité tchèque. Un nouveau cardinal vient d’être nommé et le débat sur la restitution des biens aux Eglises menace la stabilité gouvernementale. De son côté, la bibliothèque nationale présente jusqu’au 21 janvier, au Klementinum, une exposition retraçant l’histoire de la destruction des lieux de culte dans le nord de la Bohême durant le communisme. Au micro de Paul Bauer, l’anthropologue des religions Barbora Spalová revient sur le destin des églises dans cette région  En savoir plus

L’astuce des auteurs de la Charte 77

03-01-2012 16:22 | Václav Richter

La Charte 77 Il y a 35 ans, le 1er janvier 1977, un groupe de dissidents tchèques lançait un document qui allait jouer un rôle clé dans l’évolution politique de la Tchécoslovaquie. Ses auteurs l’ont appelé Charte 77. Les représailles déclanchées contre eux par le régime communiste ont été immédiates et sévères. Le pouvoir arbitraire n’a pourtant pas réussi à étouffer le mouvement libérateur lancé par cette initiative dans la société tchèque, mouvement qui allait aboutir à la chute du régime communiste.  En savoir plus

Stanislas Pierret : « Avant 1989, j’avais conscience qu’il se passait quelque chose »

27-12-2011 14:18 | Anne-Claire Veluire

Stanislas Pierret Stanislas Pierret est aujourd’hui directeur de l’Institut français de Bucarest. Il a commencé sa carrière diplomatique en Tchécoslovaquie, dans les années 1980 et il raconte ses souvenirs, notamment au contact de la dissidence tchécoslovaque.  En savoir plus

Dissidents, les artisans de la liberté

22-12-2011 16:17 | Magdalena Hrozínková

'Dissidents, les artisans de la liberté' Cette fois-ci, nous ne parlerons pas d’une personnalité tchèque, mais de tout un groupe de gens, sur lesquels la réalisatrice française Ruth Zylberman a tourné un documentaire. Son titre est suffisamment éloquent : « Dissidents. Les artisans de la liberté ». Le film évoque, à travers des images d’époque et des témoignages recueillis vingt ans après la chute du mur de Berlin, le mouvement d’opposition contre le régime communiste dans trois pays : en Tchécoslovaquie, en Pologne et en Hongrie. Même s’il n’apparaît pas dans le film, puisqu’il n’était pas disponible au moment du tournage à Prague, l’ancien président et figure majeure de la dissidence tchécoslovaque, Václav Havel, y est quand même bien présent.  En savoir plus

Petr Uhl : « Václav Havel ne cherchait pas la vengeance. »

20-12-2011 16:00 | Václav Richter

Václav Havel Parmi les collaborateurs et amis de Václav Havel il y a eu aussi le journaliste et homme politique Petr Uhl. Homme de gauche, Petr Uhl n’était pas toujours d’accord avec les opinions de Václav Havel et n’approuvait pas sans conditions sa politique. Il le tenait pourtant en grande estime. Petr Uhl a bien voulu partager ses opinions sur l’œuvre et la vie de Václav Havel avec Radio Prague. Voici la première partie de cet entretien :  En savoir plus

La Tchéquie et la Slovaquie : deux regards différents sur l’ex-président tchécoslovaque Gustáv Husák

11-11-2011 13:57 | Alena Gebertová

Gustáv Husák La semaine prochaine, vingt ans se seront écoulés depuis le décès de Gustáv Husák, « une des figures les plus cotroversées de l’histoire moderne slovaque et tchécoslovaque », comme le caractérise la presse nationale qui évoque largement cet anniversaire. Rappelons que Gustáv Husák, président de la République tchécoslovaque de 1975 à 1989 et numéro un de la nomenklatura communiste du pays après l’écrasement du fameux Printemps de Prague en 1968 par les troupes du bloc soviétique, est devenu en quelque sorte le symbole de la sinistre « normalisation » dans les années 1970 et 1980… Et puis « La capitale tchèque reste riche en dépit de la crise » : c’est du moins ce que constate un article que nous avons également lu pour vous.  En savoir plus

à découvrir

Archives

mars 2012

lumamejevesadi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031

février 2012

lumamejevesadi
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829

janvier 2012

lumamejevesadi
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031

Archive complète

Diffusion actuelle en français