Archives: Histoire | Communisme Communisme

Andrea Sedláčková : « J’ai vécu la révolution de velours depuis Paris, comme une personne sourde » (1ère partie)

12-09-2010 02:01 | Anna Kubišta

Andrea Sedláčková Andrea Sedláčková vit une double vie : en France monteuse de grands films à succès, en République tchèque, réalisatrice de films. Nominée aux Césars cette année pour le film Welcome de Philippe Lioret, elle travaille à l’heure actuelle sur le scénatio des Lâches de Josef Škvorecký. Le monde de ce grand nom de la littérature tchèque, elle le connaît bien puisqu’en 2009 elle a réalisé « Rytmus v patách », Le rythme aux talons, qui s’inspire de récits de l’écrivain tchèque. De cela, de ses débuts en France, de la révolution de velours qu’elle a ratée et contre toute attente du caractère similaire des Tchèques et des Français... de tout cela il a été question dans l’entretien qu’elle nous a accordé et dont nous vous proposons cette semaine la première partie. Andrea Sedláčková est d’abord revenue sur sa décision d’émigrer, pendant l’été 1989, quelques mois avant ce qui allait être la révolution de velours.   En savoir plus

Les Tchèques redécouvrent le sacrifice du Polonais Ryszard Siwiec

20-08-2010 15:15 | Alena Gebertová

Photo: CTK Le 21 août 1968, les troupes du Pacte de Varsovie ont envahi la Tchécoslovaquie, étouffant ainsi l’effervescence du Printemps de Prague et plongeant le pays dans un marasme qui a duré pas moins de vingt ans. A la veille de cet anniversaire, la République tchèque a rendu hommage au Polonais Ryszard Siwiec qui, quelques mois avant le Tchèque Jan Palach, s’était lui aussi immolé par le feu, en signe de protestation contre cette occupation brutale.   En savoir plus

Election du nouveau directeur de l'USTR : « il est tout de même très clair qu’on n’a pas tourné la page politique »

13-08-2010 11:57 | Anne-Claire Veluire

Photo: ČT Après plusieurs rebondissements, le nouveau directeur de l’Institut pour l’étude des régimes totalitaires (USTR) a enfin été choisi ce jeudi. Cet Institut s’était fait remarquer notamment en révélant ce qu’on appellera l’affaire Kundera, accusant l’écrivain d’origine tchèque de dénonciation au début des années 1950. Beaucoup d’autres polémiques et controverses sur divers changements de personnel ou tout simplement sur la gestion des archives de l’ancienne sécurité d’Etat communiste, la StB, ont donc régulièrement alimenté le débat public et médiatique. Au téléphone, nous avons joint Muriel Blaive. Elle est historienne et chercheuse à l’Institut Ludwig Boltzmann de Vienne. Elle est également l’auteur du très remarqué ‘1956 en Tchécoslovaquie, une déstanilisation manquée’. Elle a été candidate à ce poste de directeur de l’Institut pour l’étude des régimes totalitaires, et nous lui avons demandé de nous parler de son expérience de candidate.  En savoir plus

Funérailles de Milan Paumer, le « troisième frère Mašín »

04-08-2010 15:19 | Anna Kubišta

Photo: CTK Les funérailles de Milan Paumer se déroulaient ce mercredi à Poděbrady, sa ville de résidence. L’occasion de revenir sur le destin de cet homme, étroitement associé à celui des frères Mašín, et sur la résistance armée au régime communiste en Tchécoslovaquie.   En savoir plus

Polémique autour de la publication d'une liste d'espions dont certains étaient encore en activité

02-08-2010 15:29 | Alexis Rosenzweig

L’Institut d’étude des régimes totalitaires, déjà objet de plusieurs polémiques depuis sa récente création, fait à nouveau parler de lui. Cette fois-ci à cause d’une certaine négligence dans la publication d’archives mais dont il ne serait peut-être pas directement responsable. « L’Etat publie les noms de ses propres espions » titrait en une le quotidien Mladá fronta Dnes, qui a révélé l’affaire lundi matin.   En savoir plus

Echanges d'espion: les médias tchèques reparlent de Karel Köcher, échangé en 1986

09-07-2010 14:00 | Alexis Rosenzweig

L'échange sur le pont Glienicker Brücke le 11 février 1986, photo: wmediation.com Dans l’actualité internationale de cette fin de semaine, on parle beaucoup d’un échange d’espions entre Russes et Américains. De quoi rappeler des souvenirs qui datent de la Guerre froide et de célèbres échanges sur le pont entre Berlin et Potsdam. C’est sur ce « Glienicker Brücke » qu’un espion tchécoslovaque de haut rang, Karel Köcher avait été échangé en 1985, quelques temps après son arrestation à Washington, contre le dissident soviétique Anatoly Sharansky. Avec l’actualité de ces derniers jours, les médias tchèques sont nombreux à rappeler les aventures du seul espion de l’Est connu à ce jour pour avoir réussi à infiltrer la CIA. Radio Prague en profite pour rediffuser un extrait de l’entretien réalisé il y a deux ans avec Karel Köcher:   En savoir plus

Les décrets de « rétribution » de 1945-1948 : un instrument de juridiction politique

23-06-2010 14:26 | Jaroslava Gissübelová

Photo: Claudia Meyer, stock.XCHNG Il y a 65 ans de cela, le 19 juin 1945, était édité le décret du président Edvard Beneš entré dans l’histoire comme le « grand décret de rétribution ». C’est le début d’un processus visant à punir les personnes reconnues coupables d’activités hostiles à l’Etat tchécoslovaque durant l’occupation nazie. Le dernier décret du genre dit « petit décret », visant à sanctionner les injures faites à l’honneur national, fut signé par le président tchécoslovaque le 27 octobre 1945.   En savoir plus

Il y a 15 ans, Radio Europe Libre a déménagé de Munich à Prague

08-06-2010 15:10 | Jaroslava Gissübelová

Radio Europe Libre Depuis quinze ans, la Radio Europe Libre/Radio Liberté diffuse ses émissions pour près de 25 millions d’auditeurs de par le monde à partir de la capitale tchèque. La décision de déménager la légendaire station américaine fondée en 1949 de Munich à Prague a été prise en 1994, sur invitation de Václav Havel. Son but essentiel consiste dorénavant à diffuser vers les pays où la démocratie et la liberté d’expression ne sont pas encore garanties.   En savoir plus

Disparition de Jarmila Bělíková, ancienne dissidente et fondatrice du VONS

14-05-2010 15:32 | Jaroslava Gissübelová

Les obsèquesde Jarmila Bělíková, photo: CTK De nombreuses personnalités des milieux de l’ancienne dissidence tchèque, parmi lesquelles l’évêque Václav Malý, ont assisté ce vendredi, au cimetière de Prague-Strašnice, aux obsèques de Jarmila Bělíková, signataire de la Charte 77, fondatrice du VONS – le Comité de défense des personnes injustement poursuivies, femme persécutée et emprisonnée sous le régime communiste. Jarmila Bělíková est décédée jeudi dernier à l’âge de 62 ans.   En savoir plus

Retour sur l’affaire Kundera avec Adam Hradílek et Petr Třešňák

11-05-2010 17:21 | Alexis Rosenzweig

Entretien aujourd’hui avec l’historien Adam Hradílek et le journaliste Petr Třešňák, auteurs de l’article publié en octobre 2008 qui a mis en cause l’écrivain Milan Kundera dans une affaire de dénonciation remontant au début des années 1950. Un article paru dans l’hebdomadaire Respekt et dont le retentissement a dépassé les frontières tchèques et européennes.   En savoir plus

à découvrir

Archives

octobre 2010

lumamejevesadi
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

septembre 2010

lumamejevesadi
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930

août 2010

lumamejevesadi
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031

Archive complète

Diffusion actuelle en français